BEHIND EVERY SONG, THERE IS AN UNTOLD STORY ♡ PAR ELEUSIS ET MEGARA

jeudi 11 décembre 2014

La série des articles des copines continue!
Aujourd'hui, c'est la jolie Laëtitia qui s'y colle! Vous connaissez sûrement déjà son blog, Eleusis et Mégara, où bonne humeur, passion et réflexion se côtoient parfaitement. Nous partageons un amour commun pour les animaux, les voyages, la cuisine végé ... et la musique, dont elle a décidé de vous parler aujourd'hui!

Quand Louise m’a proposé d’écrire un article sur son blog, j’ai d’abord pensé à un sujet un peu mainstream, un truc passe-partout que je vais finalement garder pour mon propre blog – haha – parce que, je ne sais pas vraiment pourquoi, j’ai finalement décidé de vous parler musique. Je me souviens d’une conversation sur Facebook que j’avais eue avec Louise il y a peut-être un an, on échangeait sur la musique, ce que nous écoutions ado et que l’on écoutait encore aujourd’hui. On s’est découvert des points communs musicaux, des airs sur lesquels on avait grandi, muri, pleuré et ri ; des chansons que l’on connaissait par cœur : Say it ain’t sooo oh oh oh oh

Je ne sais pas pour vous, mais la musique que j’écoutais il y a 10 ans a une saveur particulière. Je ne m’en suis pas vraiment lassée. Bien-sûr, il y a des albums-de-la-honte écoutés en boucle secrètement (quoique pas toujours) (je ne suis par exemple pas obligée de vous dire que quand j’avais 15 ans, j’adorais Kyo et que le premier concert auquel je suis allée était le leur – oui, quelle horreur, vous avez le droit de le penser très fort – ceci dit, je me suis rattrapée plus tard, en allant voir Tool, et ça va déjà mieux en le disant) mais il y a aussi des albums qui ne m’ont jamais vraiment quittée et que je réécoute souvent avec plaisir, par phases. Et si aujourd’hui, je vous parlais de ces albums et de ces groupes qui ont marqués mon adolescente et peut-être aussi la vôtre ? 


Metallica




Mon groupe préféré de l’univers, sans contestation possible, c’est Metallica. J’ai eu une période, à 17 ans, pendant laquelle j’écoutais du gros métal qui fait mal aux oreilles – genre qu’aujourd’hui je trouve insupportable au bout de 10 secondes – influencée par les personnes que je côtoyais à cette époque. Mais Metallica a toujours eu une place très différente. C’est eux que j’écoute en courant et en conduisant, allez savoir pourquoi, et bien que j’aime globalement tous leurs albums, ce sont toujours les mêmes que je réécoute : le Black Album bien-sûr ; Ride the Lightning (Fade to Black et For Whom The Bell Tolls <3 i="" nbsp="" style="mso-bidi-font-style: normal;">And Justice for All
qui contient l’incroyable One qui te file des frissons systématiquement ; et St. Anger sur lequel j’ai fait ma conduite accompagnée héhé.
Sans parler de leur album S&M enregistré lors de leur concert – à voir et revoir ici - avec l’orchestre symphonique de San Francisco qui est une pure petite merveille, faites-moi confiance et écoutez-le si vous ne connaissez pas encore. J’aurais donné cher de ma peau pour y assister. D’ailleurs, si j’ai bien un regret à ce jour, c’est de n’avoir jamais vu Metallica en concert. Je les ai ratés en mai 2012 au Stade de France car je vivais en Suisse à l’époque, j’attends avec impatience le prochain pour vivre ça, une fois dans ma vie au moins.


Archive


Je crois que directement après Metallica dans mon top 3 musical, Archive arrive en bonne seconde position. Un genre radicalement différent qui m’accompagne depuis plus de 10 ans. J’aime bien moins leurs derniers albums, je me retourne toujours vers You All look the same to me et Noise. Le groupe a perdu de sa saveur au départ du chanteur Craig Walker dont la voix est difficilement substituable mais, n’empêche que leur musique est plutôt unique et fait du bien aux oreilles ; elle a l’art de me transporter disons – je me rends compte que je suis hyper nulle pour parler musique là :x
Je les ai découverts avec leur fameux morceau de plus de 15 minutes : Again. Je connais par cœur de chez par cœur Fuck you (When you look at yourself, do you see what I see ? If you do, why the fuck are your looking at me ?) qui est, à mon sens, la chanson catharsis par excellence. J’ai chialé comme une nouille un nombre incalculable de fois sur Goodbye. Erasmiotaton que je connais depuis plus de 10 ans également s’est toujours moquée de moi ; de la musique de midinette ? Peut-être. Mais je m’en fiche. Na !


Tool et Perfect Circle



J’englobe ces deux groupes ensemble pour la simple raison qu’ils ont le même chanteur, Maynard James Keenan, et que leur identité n’est pas très différente. Ca fait facilement 7 ans qu’ils n’ont rien pondu et rien ne laisse croire que ça changera. Ado, j’ai surtout écouté Tool, j’ai été les voir en concert en 2006 au Zénith, c’était propre mais sans âme – Maynard a chanté de dos et quasi dans le noir pendant deux heures, un poil déroutant. Les albums Aenima, Undertow et Lateralus sont vraiment les plus beaux, je les ai laissés de côté un moment avant d’y revenir tout doucement, en ce moment particulièrement.


Perfect Circle, c’est un peu moins… agressif. Le chanteur qualifie lui-même son travail dans ce groupe comme plus féminin. Je m’y suis intéressée bien plus tard, je devais peut-être avoir une vingtaine d’années – on peut considérer qu’on est encore ado à cet âge-là, non ? 3 albums studio seulement sont sortis et j’ai une nette préférence pour Thirteenth Step (j’ai beaucoup beaucoup écouté The Noose et Vanishing). Mais si vous ne deviez retenir qu’une seule chose de Perfect Circle c’est leur géniale reprise d’Imagine qui, à mes yeux, dépasse de très loin l’originale – bon par contre, si la version de Lennon semblait plutôt optimiste, la leur l’est beaucoup moins. A écouter juste en-dessous là ;)



Nada Surf



Je pense que l’on est toute une génération à avoir été marquée par leur si célèbre Popular - et puis par leur reprise des Pixies aussi. Personnellement, j’ai surtout été bercée par leurs albums The Proximity effect et Let go respectivement sortis en 1998 et 2002 qui n’ont pas pris une ride. Quand je les écoute encore, je ne peux m’empêcher de me faire des réflexions de vieille conne : mais ils ont quoi de bien dans les oreilles aujourd’hui les ado ? Leur musique est rafraîchissante, donne envie de louer un van, comme l’a fait Louise, et faire le tour des Etats-Unis les cheveux au vent (oui, un van décapotable, j’imagine ce que je veux) ; et de danser aussi. Bref, elle met de bonne humeur ! Si aujourd’hui, vous avez envie d’écouter quelque chose de joli, ne manquez pas ce showcase enregistré il y a deux ans environ ♥



J’aurais tout aussi bien pu citer Weezer (ah, Say It Ain't So et leur reprise si cool de Baby one more time) ; les Red Hot Chili Peppers (me suis-je un jour lassée d’écouter Parallel Universe ? Non.) ; Massive Attack dans un genre bien différent (et Portishead aussi) ; Led Zepplin que mon papa m’a tant fait aimer (la beauté de leur musique, leur cultissime Stairway to heaven et puis Baby I’m gonna leave you qui a une place spéciale dans mon cœur ; des génies du rock) ; Gorillaz parce que leur musique n’a pas son pareil (et aussi parce que j’ai toujours été secrètement amoureuse de Damon Albarn) ; etc...
Et vous, vous écoutiez quoi quand vous étiez ado que vous écoutez toujours aujourd’hui?

Pour moi, la réponse est un grand oui, franc et massif! Et même si j'écoute tout plein de choses que je n'écoutais pas il y a 15 ans, je suis restée fidèle à mes premiers amours musicaux...
Retrouvez ma copinette Laëtitia sur son blogfacebook instagramtwitter pinterest hellocoton ♡ 

2 commentaires

  1. Aujourd'hui, il y a toujours de la place dans mes oreilles pour Blur (Damon Albarn Fan Club), Jamiroquai, K's Choice et Lenny Kravitz. Voilà pour les rescapés de l'adolescence! Par contre, désolée Tryo, tu peux rentrer chez ta mère.

    RépondreSupprimer
  2. Haaaaaan, j'ADORE ce billet Laetitia !
    Kyo a aussi été mon premier concert (sauf que moi je l'ai fait suivre par Calogero, ça rattrape pas forcément...). Et tu m'as donné envie de réécouter Nada Surf, merci !

    RépondreSupprimer

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.