LE VIDE

samedi 21 novembre 2015

Je ne sais pas vraiment par où commencer.
Écrire ici ces quelques mots me paraît à la fois difficile et embarrassant. Comment parler de l'indicible, de l'inacceptable?




Je suis sûrement un peu naïve, mais juste ce qu'il faut. J'avais réussi à croire qu'il n'y aurait plus de jours sombres sous mes fenêtres. Je n'avais pas compris que les jours étaient devenus une époque, la nôtre. C'est une tragédie indescriptible qui s'est tenue dans les rues de Paris, et les acteurs, c'était nous.

Enfin, non, pas nous. Nous sommes toujours là. Nous pleurons, nous enrageons, nous avons peur, nous sommes dépassés ou complètement vides, mais nous sommes là.
Eux ne le sont plus.
Nous avons vu partout leurs visages souriants, heureux, amoureux, accomplis, ces visages qui ont été emportés bien trop tôt par la folie des hommes. 
Je pense à eux et à leurs proches chaque jour. Et à chaque fois mon cœur se serre un petit peu plus.

Et maintenant? Je vois passer des beaux messages de confiance et d'amour, mais je les laisse à peine m'effleurer: rien ne me donne de l'espoir quand j'essaie d’imaginer la suite.
Et c'est loin de me ressembler, je suis plutôt du genre happily ever after moi, mais aujourd'hui, je suis juste vide. Je flotte dans un brouillard émotionnel, ressassant des questions qui ne trouvent pas de réponses. Ça ne changera pas après une tasse de thé et un Disney, comme le dessine très justement Pénélope, la route vers l'acceptation et la lumière va prendre du temps, et tout le monde n'empruntera pas la même.

Je nous souhaite de tout cœur que l'espoir revienne, que l'amour et la liberté prennent le dessus sur l'horreur. Au fond, vous, eux, moi, c'est ce que nous avons toujours voulu. J'aurais tellement aimé que personne n'ait jamais voulu nous le prendre.



2 commentaires

  1. Tu as bien résumé ma pensée :( Je vois partout qu'on ne doit pas avoir peur car si on a peur ils ont gagné... Moi j'ai peur, peur que ce ne soit que le début de tout ça... Je n'arrive pas vraiment à imaginer comment on pourrait faire en sorte que ça s'arrête...

    RépondreSupprimer
  2. <3
    J'ai eu envie d'écrire et de dire des coeurs à tout le monde autour de moi, depuis cette terrible journée. Alors des coeurs, Louise, et encore des coeurs.

    RépondreSupprimer

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.