NEW YORK CITY GUIDE

samedi 6 juin 2015

Depuis que je suis rentrée, je ne sais pas comment je vais vous raconter New York.

Alors oui, je vais vous parler des lieux à ne pas manquer, de bons petits restos, de shops cools et du meilleur cookie du monde, mais je vais avoir du mal à vous décrire l'intensité, l'enthousiasme, la magie de cette ville extraordinaire. Je m'attendais à être émerveillée et surprise; je ne savais pas que j'en partirais touchée en plein cœur.








POUR DORMIR
Si New York est une ville réputée pour sa splendeur, elle l'est malheureusement aussi pour ses hébergements aux prix exorbitants. J'ai tenu quelques instants sur les sites d'hôtels, quelques minutes sur les appartements, avant de me rabattre sur les chambres chez l'habitant, toujours par Airbnb.
Nous avons hésité entre plusieurs chambres (celle là, puis celle ci, et celle là aussi), jusqu'à jeter notre dévolu sur la chambre de l'appartement "trop cool pour être vrai" de Simon et Jessie.

Situé en plein cœur de Williamsburg, sur Bedford Avenue, à 5 minutes en métro de Manhattan, nous avons pris nos quartiers dans leur loft lumineux, à la déco qui ferait rêver toute bonne blogueuse qui se respecte. Notre chambre était spacieuse, cosy et agréable; Simon, Jessie et leur deux chats ont été des hôtes accueillants et attachants, discrets mais toujours de bons conseils.

J'écrirais un article plus détaillé sur ce quartier de Brooklyn que nous avons adoré, mais je peux déjà affirmer que choisir de ne pas dormir à Manhattan nous a parfaitement convenu, et que si d'aventure, nous repartons à New York un de ces jours, ce sera du côté de Williamsburg.






UN PEU DE TOURISME
Je ne vous apprendrais rien; il a des milliers de musées à visiter, de lieux mythiques à découvrir, de choses à faire et à voir à New York. Et il faudrait bien plus de 10 jours pour découvrir cette ville comme elle le mérite.

Nous nous sommes réveillés pour notre première journée sous une pluie battante (c'est ça de partir en décembre, mais ça n'a duré qu'un seul jour), et pour le coup nous sommes partis nous réfugier au American Museum of Natural History. Nous nous sommes promenés au milieu des squelettes de dinosaures, sous une baleine géante, au cœur du grand Ouest américain; nous en avons pris plein les yeux devant le film Dark Universe au planétarium.
Le musée d'art moderne de New York, le MOMA est également à mettre sur votre to-do list: les Campbell Soup d'Andy Warhol côtoient la Nuit Etoilée de Van Gogh, mais aussi les œuvres de Frida Kahlo, Picasso et Dalí.




Bonne nouvelle! Le meilleur moyen de découvrir New York ne vous coûtera pas bien cher, si ce n'est quelques ampoules: il faut marcher, marcher et marcher encore pour ressentir l'atmosphère et l'énergie New Yorkaise. Et puis, quand on tombe sur l'Empire State Building au détour d'une rue sans s'y attendre, ça donne des frissons.
Du charmant Washington Square Garden, vous pouvez remonter la 5th avenue jusqu'à l'incroyable Flatiron, ce building en forme de triangle, due au croisement à cet endroit de la 5th avenue avec Broadway qui est la seule avenue de New York qui ne respecte pas le plan d'alignement avec croisements à angles droits. Ne vous arrêtez pas au Lego Store, et tournez à droite sur la 23ème rue pour admirer la façade du mythique hôtel Chelsea. Les impressionnants murs de briques rouges renferment nombre de secrets et de fantômes, de Jack Kerouac à Nancy Spungen, en passant par Patti Smith et Bukowski. Aujourd'hui, il n'accueille plus de clients et les résidents se battent pour garder leurs appartements (pour en savoir plus, le cool documentaire Hotel Chelsea sur Netflix).




Marcher dans les rues, c'est bien, mais traverser des ponts c'est encore mieux. Celui de Brooklyn donne une des plus jolies vues sur la ville et nous donne l'impression de la découvrir différemment. Franchir l'East River sous la lumière magique du soleil qui se couche restera un de mes plus jolis souvenirs. Moins touristique, le pont de Williamsburg est pourtant tout aussi cool. Juste à côté de notre quartier adoré, il permet de rejoindre Manhattan à pied ou à vélo.





Dans les incontournables, il y a Times Square aussi, où il ne fait jamais vraiment nuit, les lumières des panneaux publicitaires géants éclairant le flot continu de gens qui défilent devant les enseignes des grands magasins. Bruyant et brillant, cet endroit hors du temps est, vous le savez déjà, immanquable. (mais pour moi c'est comme Las Vegas, pas trop longtemps non plus)
Vous l'avez tous vu dans Home Alone 2, mais en vrai le sapin géant de Rockfeller Center est vraiment, vraiment magique. De manière générale, l'esprit de Noël est présent partout dans la ville au mois de décembre: on entend les chansons de Noël de Frank Sinatra toute la journée, et il y a des petites loupiotes scintillantes dans chaque maison, appartement, vitrine, restaurant...



Passage obligé pour les touristes comme pour les locaux: le havre de verdure de Central Park au cœur de la ville. On y croise des écureuils mignons, une patinoire, une statue féerique d'Alice au Pays des Merveilles, la fontaine Bethesda, qui comme beaucoup d'endroits de la ville, nous rappelle mille scènes mythiques de films ou de séries. (et au niveau de Colombus Circle, tournez la tête vers Broadway Avenue, et au loin vous verrez l'Hotel Empire, XOXO)





Tout comme j'ai poussé un petit cri en découvrant le panneau Hollywood à Los Angeles pour la première fois, j'ai eu la chair de poule en découvrant la légendaire Statue de la Liberté. America fuck yeah!
Loulou les bons tuyaux: le ferry pour Staten Island depuis Battery Park est gratuit et permet d'avoir une vue magique sur la ville et sur la Statue de la Liberté.




Comme si le métro et les bus new-yorkais n'étaient pas assez dépaysants, vous pouvez aussi prendre ...  le téléphérique. Oui, vraiment. Pour le prix d'un ticket d'un métro aller-retour (à peu près 5$, mais gratos quand on le pass 7 jours), le Roosevelt Island Tramway vous emmène au-dessus de l'East River et vous offre une vue incroyable sur la ville.



DÉPENSER DE L'ARGENT
Vous l'aurez compris, les tentations à New York sont grandes et les magasins cools sont omniprésents. J'ai même réussi à m'acheter un collier améthyste (magnifique, certes) à la boutique souvenir du planétarium du Musée d'Histoire Naturelle.
Vous retrouverez un peu partout les classiques mais incontournables Urban Outfitters, Anthropologie, Forever 21, Disney Store et n'hésitez pas à aller y fouiner; il y a toujours un rayon de soldes et de bonnes affaires.
Amateur(trice)s de vinyles, il vous sera impossible de repartir sans une sélection fofolle de vos disques favoris. Rough Trade et Earwax Records, à Williamsburg, propose un choix dingue de vinyles neufs et d'occasion. Bon à savoir, au retour dans l'avion, on les a pris avec nous dans des totes bags en cabine et c'est passé comme une lettre à la poste.



Chelsea Market, c'est un endroit cool aussi bien pour faire du shopping que pour manger un bout. Après un solide petit déjeuner chez Amy's Bread, nous nous sommes promenés dans ce chouette lieu où petits créateurs et boutiques cools en tout genre.



Mais au-delà du shopping excessif, si il y a bien une raison valable de dépenser ses sous à New York, c'est pour aller au théâtre. Il y a des dizaines et des dizaines de salles dans le mythique quartier de Broadway qui proposent pièces et comédies musicales en permanence.
Pour mon anniversaire, mon perfect boyfriend nous a pris des tickets pour This Is Our Youth, qui se jouait au Cort Theater, avec Michael Cera, Kieran Culkin et Tavi Gevinson (Hiiiiiiiii! Piaillements et sourire niais rien qu'en y repensant).
En plus du bonheur d'être à quelques mètres de Georges-Michael Bluth, de Fuller McCallister et de la rédactrice en chef de Rookie, nous avons découvert une pièce touchante et drôle sur 3 adolescents dans les années 80; et même si on a buté sur quelques mots de vocabulaire, nous avons passé deux heures inoubliables.



A TABLE
Complètement caché dans une rue de Bushwick (non, sérieusement, si on avait pas vu une fille y rentrer, on n'y aurait probablement jamais mangé), la pizzeria Roberta's est juste incroyable. Non seulement les pizzas sont excellentes, et j'ai un niveau d'appréciation de pizzas très élevé, mais l'endroit est complètement dingue, le summum du cool. 
A deux pas de notre chambre, le restaurant vegan Bliss Cafe nous a fait office de cantine par deux fois: sandwichs variés, soupes, salades, breakfast... Tout est délicieux et pas cher du tout. L'endroit n'est pas grand, mais très convivial. Si vous vous promenez dans les parages, ce sera l'escale parfaite pour une petite pause. 
Alerte junk food! Vous imaginez même pas comment je donnerais cher pour un veggie burger dégoulinant de chez Shake Shack! Leur 'Shroom Burger n'est pas des plus healthy, mais je me suis tellement régalé. Il y a aussi tout plein de burgers de carnivores, des hot-dogs, des frites qui croustillent et des bières locales. Il y en tout plein dans New York, mais nous on a été à celui de Grand Central Station, comme ça on a pu voir la gare la plus connue du cinéma.
Vous êtes prêts à manger un des meilleurs cookies de votre vie? Allez chez Levain Bakery!  Dans l'Upper West Side, juste à côté du American Museum of Natural History, se cache cette incroyable et délicieuse boulangerie. Leur brioche à la cannelle et leur chocolat chaud seront pour toujours gravés dans mes meilleurs souvenirs gourmands.
Sur les bons conseils de ma copinette Madame Citronnade, nous avons déjeuné au Whole Foods de Colombus Circle. C'est très abordable et on peut prendre à emporter pour aller pique-niquer à Central Park; il y a aussi une salle intérieure qui nous a bien servi vu qu'il pleuvait (c'était le premier jour, je vérifie que vous suiviez bien). 
Le joue de mes 30 ans, je me suis prise pour Alice au pays des merveilles et nous sommes allés manger au Rabbit Hole, toujours dans notre bon vieux quartier de Williamsburg. C'est un endroit cosy, avec des plats faits maison et les pâtes y étaient fameuses.
Pas facile de trouver de quoi manger sur le pouce (sans y laisser un rein) dans le quartier Midtown: c'est là que Pizza by Certé intervient. Pour quelques dollars, vous dégusterez des parts de pizzas fantastiques dans ce petit snack eco-friendly bien caché entre deux immeubles. 
On change complètement de créneau avec White Street, un restaurant upper-classe à l'atmosphère et à la décoration impressionnante. Notre adorable amie Luzette nous y a invité pour le brunch du dimanche midi, et nous avons siroté des Bloody Mary et autres cocktails de luxe devant un groupe de jazz qui paraissait tout droit sorti des années de la prohibition. 





BARS ET CONCERTS
Nos dates de voyages ont coïncidé avec des concerts trop cools (hasard ou karma, moi j'ai fait mon choix) et nous ont permis d'avoir un aperçu varié de la scène new yorkaise.
On a commencé le soir de mon anniversaire à The Glasslands, Brooklyn, pour le concert de Waxahatchee. Ce lieu n'existe plus depuis la fin de l'année 2014, la faute à la gentrification de Williamsburg. Je vous avais déjà parlé dans cet article de mon affection pour le projet solo de Katie Crutchfield. Tout en douceur et en émotion, c'était le concert rêvé pour finir la journée de mes 30 ans.


Nous avons enchaîné le lendemain dans un tout autre décor à Webster Hall, à Manhattan, dans une superbe bâtisse de 1886, pour le concert sold-out de Parquet Courts. L'ambiance est électrique, le concert complètement dingue, un new yorkais soûl nous offre des pintes: les deux touristes français sont comblés.


Histoire de continuer sur notre lancée, nous avons enchaîné et passé la soirée du lendemain au Brooklyn Night Bazaar. Imaginez: dans un gigantesque hangar couvert et chauffé, des dizaines de stands de créateurs tous plus cools les uns que les autres, des foods trucks à foison, et une scène avec plein de groupes qui jouent gratos. Oui, oui, le paradis en fait.
J'ai craqué pour les bijoux de We See Stars, manqué de passer sous les aiguilles de Snow Tattoo, mangé les meilleures empanadas boliviennes de ma vie, et surtout, j'ai pu voir un de mes groupes préférés du monde entier, Swearin'. Tout est dit: je suis la plus heureuse.


Nous pensions sérieusement que nous n'aurions pas pu trouver plus cool spot que celui de la veille. Mais c'était avant d'aller à Suburbia. Après notre delicious pizza de Roberta's, nous étions parés pour conclure ces 4 soirées de concerts avec la release party new-yorkaise de Chumped, groupe de mignon punk rock dont je vous avais déjà parlé ici. Mais pour ça, il fallait qu'on trouve cet endroit. Nous étions à la bonne adresse, mais pas de bars ou de salles de concerts. On a suivi des gens qui avaient l'air d'aller voir le même concert que nous, et on a trouvé Suburbia... dans une maison. Une immense coloc, qui se transforme en salle de concert de temps en temps. Vive le D.I.Y.!
L'organisation est parfaite, l'ambiance incroyable, le concert fou, on est définitivement les seuls français ce soir là, ce qui fait rigoler et un peu halluciner les gens avec qui on papote. Malgré la fatigue de ces quatre jours de visites/soirées de concerts, cette soirée reste un de mes meilleurs souvenirs du voyage.


INFOS PRATIQUES
Quand nous avons commencé à préparer notre voyage, en plus de farfouiller sur les blogs, j'ai commandé le guide Cartoville joliment illustré par Pénélope Bagieu. Ces guides sont très pratiques pour les grandes villes, les chapitres sont découpés par quartier et ont chacun une carte dépliable et détaillée qui recense les endroits les plus sympas et à ne pas louper. Mon papa m'avait aussi trouvé le guide Lonely Planet, très détaillé et complet, mais moins pratique à transporter.




J'ai paniqué un peu quand j'ai commencé à me renseigner pour les transports en commun parce que je comprenais pas grand chose, mais en fait ça n'est pas si compliqué que ça. La carte Metrocard est valable 7 jours, s'achète dans les stations de métro et vous permet une circulations illimitée dans les métros et bus pour seulement 30$! Même si vous restez moins d'une semaine, ça vaut le coup, sachant qu'un trajet individuel coûte 2,75$. Et, je vous le garantis, vous allez prendre le métro (à moins que vous soyez riches et que vous preniez le taxi).


En parlant du métro, il y avait cette légende urbaine comme quoi le plan du réseau serait fort mystérieux pour nous touristes. Effectivement, au premier abord, c'était pas gagné. J'ai mis Julien sur le coup et à deux, on a réussi à comprendre. Bon, okay, on s'est loupé une fois, mais c'est tout.
Quand vous préparez votre déplacement, localisez la station sur le plan: un point noir veut dire qu’il s’agit d’un arrêt desservi par un train local, un point blanc par un train express. Les trains locaux s’arrêtent à toutes les stations, les trains express s’arrêtent toutes les deux à cinq stations, et cette spécificité est précisé sur le côté du métro quand il arrive alors soyez vigilants! Sur ce site, vous pouvez consulter et télécharger le plan du métro. 

Pour découvrir la ville, nous n'avons volontairement pas pris de City Pass, sachant pertinemment que nous ne ferions pas toutes les activités proposées; mais ça peut être très avantageux si vous souhaitez suivre un itinéraire précis selon votre planning.

Dernières précisions, mais pas des moindres: les new-yorkais sont vraiment gentils, courtois, souriants et prévenants. Soyez respectueux (enfin soyez le tout le temps dans votre vie, hein) et tout se passera bien!

Je ne vous ai pas parlé des façades de Soho, du piano de Big, des bretzels, des friperies, de la Brooklyn Lager et des ventes de sapins dans les rues qui embaument les journées de décembre;  il m'aurait fallu une éternité. 
New-York est une ville magique et complexe. Elle nous paraît tellement familière, la faute aux films mythiques et autres séries fabuleuses qui ont alimenté notre imaginaire depuis l'enfance, mais la découvrir au fil de ses rues et de ses quartiers est une véritable aventure!  


Découvrez mes autres City Guide!

Los AngelesSan FranciscoAmsterdam   

15 commentaires

  1. Ah New-York ! ça fait une semaine que j'ai mis les pieds aux USA (à San Francisco, d'ailleurs ton city-guide est très utile ;) ) et j'ai tellement envie de découvrir pleins d'autres villes. J'ai entendu beaucoup de bien de NY et ton article me donne encore plus envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ça me fait plaisir que mon city guide de San Francisco te soit utile! Et je suis tombée amoureuse de New York, bien plus que ce j'aurais imaginé :)

      Supprimer
  2. Trop bien ! Tu me donnes envie de découvrir New York... C'était dans nos projets depuis longtemps et puis avec la Nouvelle-Zélande et tout, un peu passé à la trappe... Mais ici, la vie n'est clairement pas la même et je crois que j'ai besoin d'un truc plus vivant, ahah!

    Alors, on remet NY sur la liste :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tellement raison de remettre NY sur ta travel list <3 La Nouvelle Zélande me fait tout autant rêver, mais dans un autre registre!

      Supprimer
  3. Airbnb est vraiment la solution pour ce genre de voyage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve aussi, et ça permet vraiment de vivre un peu plus comme un local. Je n'ai eu que de supers expériences avec Airbnb!

      Supprimer
  4. ça a l'air trop cool tu m'as trop donner envie d'y aller :D merci grâce à toi j'ai voyagé

    RépondreSupprimer
  5. J'y reviens d'il y a quelques mois et ton article m'a fait redécouvrir la ville :)

    Alex

    RépondreSupprimer
  6. J'ai ADORÉ lire ton récit de voyage tout en spontanéité et bonnes vibes - moi aussi un jour j'irai <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma jolie, ça me fait vraiment plaisir <3

      Supprimer
  7. Ton article me fait tellement rêver ! C'est bon je suis déjà la bas, à déguster des cookies & des burgers, à me promener dans Central Park ou sur le pont de Brooklyn et à observer l'immensité du haut du Rockefeller Center <3

    Le airbnb que vous aviez trouvé avait l'air top moumoute ! Et l'ambiance à Noel devait être magique (un peu comme dans les films & séries qui ont bercés notre enfance).
    Et la pièce de théâtre avec Michael Cerra et Kieran Culkin <3 Faut vraiment qu'on se fasse un spectacle aussi !

    En tout cas merci pour ce chouette article, je vais prendre note de tes conseils ;) Vivement vivement !

    Des bisous !

    RépondreSupprimer

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.