LES OGM, OU COMMENT ON SE FAIT BIEN E****ER DEPUIS FORT LONGTEMPS

mercredi 19 septembre 2012

Je suis énervée, et pas qu'un peu. Comme beaucoup de monde en ce mercredi matin, je suis tombée sur l'article du Nouvel Observateur "Oui, les OGM sont des poisons." (vas lire)
Oui, on mange la pire merde depuis des années, et ça va sûrement nous rendre malades ou nous faire crever. Et après avoir survolé le débat pendant des années, il faut attendre une étude indépendante du gouvernement (que, je cite "ni l’Inra, ni le CNRS, ni aucun organisme public n’avaient jugé judicieux d’entreprendre."), une étude menée "secrètement" par des chercheurs sur "200 rats nourris au maïs transgénique. Tumeurs, pathologies lourdes… une hécatombe."

Photo de l'article du Nouvel Obs, du film "Tous cobayes ?". (Jean-Paul Jaud / ©J+B Séquences)

Je n'ai absolument pas les connaissances et le vocabulaire nécessaire pour vous parler de l'industrie agro-alimentaire. Mais j'aimerais bien vous faire part de mon ressenti et de mon expérience.

Avant d'être une végétarienne qui fait ses courses à la Biocoop, j'ai été une étudiante qui faisait ses courses à Lidl avec la calculette du téléphone pour pas dépasser les 20€ tout pile. Non pas que je sois beaucoup plus riche aujourd’hui, mais j'accorde bien plus d'importance à mon alimentation. Déjà, parce que j'aime manger; c'est un plaisir et pas une contrainte, ensuite parce que depuis 6 ans je ne mange plus d'animaux. Ce combo m'a poussé à découvrir de nouvelles saveurs et des goûts différents, et à essayer de comprendre ce qu'impliquait le simple fait de faire mes courses.

Loin de moi l'idée de faire la maligne ou de donner des leçons, je suis la meuf qui s'est nourri de lasagnes surgelées tous les soirs quand son mec bossait en restauration, par flemme de faire cuire des pâtes. Simplement, je me dis que plus de gens seront conscients qu'on se fait empoisonner au quotidien, plus on aura de pseudo pouvoir pour faire évoluer tout ça. Oui, je sais, un grain de sable dans le désert de nos problèmes quotidiens, de nos problèmes de société. Mais une implication tout de même.
Ça me fait marrer que ça fasse "bobo" d'acheter des produits bios. Allo, allo! Je suis une pauvre provinciale, j'écoute du punk et j'en ai rien à branler de porter du Comptoir des Cotonniers. Par contre, je ne me laisserais pas embobiner par ces trous du culs qui te disent "Mais non, rien ne prouve que les OGM sont mauvais pour la santé". Ce sont les mêmes qui nous ont fait bouffer de la vache folle, du poulet contaminé, des fruits bourrés de pesticides, hormones, antibiotiques et j'en passe.

"Chaque année en France, la malbouffe provoque trois fois plus de morts que le tabac et cinquante fois plus que les accidents de la route. Elle est en partie responsable de 30 % de nos cancers, de nos 500 000 insuffisants cardiaques, de 2 millions de diabétiques et de 8 millions d'obèses."
Ce n'est pas du McDo dont on parle, mais bien de notre panier de courses de base. Mangez 5 fruits et légumes par jour, mais pas ceux bourrés de pesticides! Ce n'est pas une contrainte, même si ça prends du temps au quotidien de réfléchir à ce que tu veux et à ce que tu ne veux pas manger.

Je n'applique pas toujours les seuls conseils que je vais vous donner, mais ils se sont avérés bien utiles parfois: 
- Passer du temps en cuisine permets de préparer des bons plats avec des bonnes choses dedans pour plusieurs jours. J'ai 1/2h à perdre? Je fais une tarte salée avec ce que je trouve dans mon frigo (tomates, courgettes, aubergines, tofu aux herbes) et on a de quoi manger le lendemain midi pendant la courte pause repas.
- Il faut acheter des oeufs bio sans se poser des questions. Pour 50cts de plus, tu es sûr que la poule qui les a pondu n'a pas été bourrée d'antibiotiques et qu'elle a vue la lumière du jour.
- Vous les carnivores, si vous aimez vraiment manger de la viande, privilégiez de la viande bio une fois de temps en temps. Vous serez sûre que ce sera de la vraie viande au moins. Et si vous avez peur pour vos protéines, y en a plus dans les lentilles et autres légumineuses. (la production industrielle de viande a fait que nous mangeons moitié moins de légumineuses qu'au début du siècle)
- J'énonce un fait: les fruits et légumes DE SAISON sont moins cher à la Biocoop qu'au supermarché Casino de ma ville.
- Le marché c'est bien aussi, quand tu trouves un producteur local, avec des produits saisonniers. Parce que le stand qui te vend des tomates en décembre, c'est pas le top.
- Faire un planning des repas de la semaine, c'est bien pratique aussi (même si tu peux être sûre que le vendredi soir je ne serais pas chez moi)

Voilà, j'ai poussé ma gueulante, ça n'arrive pas souvent mais quand quelque chose te tient vraiment à cœur des fois, faut ça sorte.
Je ne fais pas de propagande, mais toi qui me lis, je t'aime un peu, et ce serait bien que tu t'empoisonnes pas tous les jours.

Articles à lire:
- La liste noire de la malbouffe
- L'interview de Jonathan Safran Foer, l'auteur de "Faut-il manger les animaux?"


26 commentaires

  1. Alors là, je ne peux qu'approuver ! Je ne suis pas végétarienne et il m'arrive parfois de manger des choses pas forcément très bonnes mais je trouve tes conseils très judicieux...Personnellement, je fais attention d'aller acheter mes fruits et légumes chez un primeur et d'acheter des œufs bio.

    Ceci dit, il faut faire attention de ne pas tomber dans la parano, je connais des personnes qui passent leur temps à regarder la composition de chaque aliment. Et même si je suis d'accord sur le fait qu'en grande surface, on ne trouve pas que des bonnes choses, loin de là, on ne peut pas non plus se permettre de regarder ce que contient chaque aliment.

    En tout cas, bravo pour cet article coup de gueule, je le trouve bien construit et bien argumenté et tes conseils sont à encadrer précieusement :)

    RépondreSupprimer
  2. Je rejoins ta gueulante à 100 %, je la trouve qui plus est très mesurée et bien tournée ! Je m'y retrouve surtout pleinement, ça fait du bien de croiser quelqu'un qui rejoint tes opinions sans être vindicatives non plus. Bref, merci :)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas lu l'article mais c'est quelque chose que mon père m'inculque depuis des années maintenant, et tu n'imagines pas comme ça me fait mal au cœur que je dois acheter du non bio :(
    J'essaie d'acheter au maximum sur le marché et chez les petits producteurs, et de manger de la viande rarement.
    Même si j'aime la viande (avec un grand père ancien chasseur et charcutier ^^), je n'en mange même pas une fois par semaine.

    Bref, j'ai très vite compris qu'il y avait un soucis dans notre société et nos habitudes de consommations quand, entre collègues de classe un jour, on s'est mise à énumérer nos problèmes de santé plutôt lourds pour notre jeune âge... Problème de thyroïde, dérèglements hormonaux, cancer de l'utérus, acné persistant, problèmes urinaires et j'en passe !
    Enfin voilà, il y a un soucis, un vrai...

    Bisous ma Louise, même si le sujet est sérieux, tu m'as fais rire avec "Allo, allo! Je suis une pauvre provinciale, j'écoute du punk et j'en ai rien à branler de porter du Comptoir des Cotonniers." ;)

    RépondreSupprimer
  4. Oooh t'es colère toi !

    Le point positif c'est que j'ai l'impression que de plus en plus de monde fait attention à ce qu'il y a dans leur assiette. C'est viral... Mes parents n'ont jamais été autant attentifs à leur façon de manger que depuis que je suis végétarienne (je leur ai suffisamment fait la morale pour les oeufs bio, l'huile de palme et cie). Alors, en parler c'est essentiel.

    Bref, je suis comme toi, je mange des légumes de saison, j'établie des menus pour faire des économies et essayer de me nourrir varié - même si parfois, j'ai la flemme et je termine avec un sandwich roquette/vache qui rit dans les mains, j'avoue :x

    Des bisous <3

    RépondreSupprimer
  5. Bravo pour ton article! Même si je suis à l'opposé de toi niveau bouffe, je le sais je mange de la merde et j'aimerais vraiment changer d'alimentation mais comme beaucoup j'utilise la solution de facilité. Je n'en suis pas fière. En tout cas je suis tellement d'accord avec toi et cet article est criant de verité :)

    RépondreSupprimer
  6. Mangez bio n'arrange rien au problème des OGM puisqu'ils sont autorisés là aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, aux dernières nouvelles l'agriculture bio n'utilise pas d'organismes génétiquement modifiés... Je cite Wikipédia "les agriculteurs biologiques doivent respecter des cahiers des charges et des règlements qui excluent notamment l'usage d’engrais chimiques de synthèse et de pesticides de synthèse, ainsi que d'organismes génétiquement modifiés."

      Supprimer
    2. Si si je t'assure !
      Les produits avec le label Agriculture Biologique peuvent contenir jusqu'à 0,9% d'OGM !
      C'est au dessus de ce seuil qu'ils ne sont plus considérés comme bio. Tu peux très bien trouver des OGM dans ta nourriture bio :/

      Supprimer
    3. Je suis surprise (même si aujourd'hui j'ai eu ma dose de mauvaises surprises!), je ne pensais vraiment pas retrouver des traces d'OGM dans des produits bios. C'est forcément en importance moindre, mais ça craint quand même. On mange quoi alors? :(

      Supprimer
  7. Attention, OGM n'est pas égal à pesticides au contraire... moi qui vient d'une région rurale (La Suisse), je mange locale et de saison, je pense que c'est la meilleure garantie. Je crois que chez nous, les paysans font un peu rigoler leurs collègues européens tellement leurs champs et élevages ressemblent à Disneyland mais c'est "propre". Au rayon oeufs par exemple que tu cites, chez nous il y a les oeufs bio, les oeufs d'élevage au sol et en plein air et ensutie, il y a les oeufs "étrangers", dont la douzaine coûte le même prix que la boîte de 4 oeufs Suisse mais je n'ai pas une seconde d'hésitation... Moi il y a d'autres scandales qui me font hurler, comme le glutamate, que je me suis mise à traquer sur les étiquettes, après l'huile de palme... Fais une recherche Google, tu vas verser. Moi qui travaille dans la cosmétique et me fais tout le temps chambrer sur la nocivité des produits, j'ai toujours envie de dire aux gens de regarder dans leur assiette ce qu'ils ingurgitent... et je parle même pas de l'air que nous respirons... Pas rassurant tout ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Polly, tu as complétement raison sur le fait que OGM et pesticides ça n'a rien à voir! En fait, je parlais globalement de toutes les "mauvaises choses" que l'on peut trouver dans nos assiettes...
      Et je découvre le glutamate et effectivement ça n'arrange rien à ma déprime du jour :/

      Supprimer
    2. Non, non pas de sorry, je m'en vais de ce pas le traquer! Ce qui m'inquiète c'est que tu peux en retrouver dans des produits bios, genre c'est un problème sans fin...

      Supprimer
  8. Je suis d'accord avec toi poulette! Pour ma part je cuisine énormément,même en bossant et en terminant parfois vers 20H j'arrive à faire un truc simple, bon, équilibré et par forcement hors de prix. Pour les légumes je privilégie les légumes du marché, pas forcement toujours bio, mais du producteur local (poussés à coté de chez moi donc pas des milliers de km en camion et ça développe le travail local. Moi qui mange de la viande, je préfère en manger moins mais de la bonne viande, la encore si possible d'élevages de la région. J'essaie d'avoir au moins des tomates et des fraises de mon bout de jardin, je fais pousser mes aromates! En règle général pour les bonnes choses je préfère en manger moins mais de bonne qualité et équitable. Pour moi le commerce équitable commence déjà avec les produits de sa région. Et si je peux troquer des bons légumes de jardins contre des petits gâteaux maison ou un coup de main je le fais.
    J'avais commencé il y a quelques temps un article un peu dans ce genre, jamais posté! Cet article de n'étonne pas de toi et c'est très bien de l'avoir fait!
    Des bisous ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super de faire ça! Y a pas grand chose qui pousse dans ma terre sabloneuse, mais je suis impatiente d'avoir un vrai bout de jardin pour le cultiver!
      Et j'aurais bien aimé lire ton article :)

      Supprimer
  9. Complètement d'accord avec toi.
    Simplement une question (je suis également végétarienne) : comment fais tu pour compenser les carences en fer ?

    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, je n'ai aucune carence en fer (je le vois sur mes prises de sang régulières, qui n'ont rien à voir avec mon végétarisme).
      Tu vas en trouver principalement dans les légumineuses (lentilles, haricots blancs) dans le soja (tofu) et les épinards, comme Popeye!

      Supprimer
    2. Toi qui aimes tant Wikipédia, tu devrais savoir que les épinards ne sont pas une super source de fer, contrairement à ce que le laisse croire Popeye. http://fr.wikipedia.org/wiki/Teneur_en_fer_des_aliments

      J'ai aimé que tu parles de cette manie de traiter de bobo les personnes qui ont la volonté de mieux manger.

      Et cette actualité qui me fait réaliser que, malgré mon végétalisme, je ne suis pas à l'abri de ces crasses. On y pense, parfois, puis on oublie. Là, je pense que les OGM vont bien me rester en tête, et pas dans mon assiette.

      Supprimer
    3. Bah tu vois j'en étais persuadée, même si dans ma réponse je ne l'ai cité qu'en dernier.
      Et non, malgré une attention constante nous ne sommes pas à l'abri de bouffer de la m***e, la faute à ceux qui sont plus haut que nous.

      Supprimer
  10. Tu as tout a fait raison, je suis un peu perdue dans tout cas ( j'attends ton mail avec impatience ), mais ayant un compagnon agriculteur et gros mangeur de viande, ça n'arrange pas ! Nous mangeons la viande qu'il produit, au moins on sait d'ou elle vient, j'achète les fruits et légumes au primeur, de saison et français ! C'est pas toujours évident de bien manger, quand y'a des choses qui te donnent très envie. J'ai peur pour mes enfants, ce sera encore pire dans plusieurs années. Qu'est ce qu'on doit faire ?

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour cet article et cette gueulante bien fondée ! Il y a deux ans, en rentrant vivre en France, je me suis mise au panier bio. Même si aujourd'hui je n'y suis plus abonnée (la formule était trop contraignante), il m'a appris quels étaient les légumes de saison et de la région. Du coup, je me cantonne à ceux-ci dorénavant. Et quand je peux manger local c'est encore mieux ! :)
    Ton billet est un vrai encouragement, un élan de force à poursuivre dans cette voie et même aller plus loin.

    RépondreSupprimer
  12. Je suis mais totalement d'accord avec toi ! On nous ferais manger n'importe quoi, leurs études ne veulent rien dire ... Moi qui suit une petite fille de la campagne, petite fille d'agriculteur, nous mangeons sur le jardin, des produits que nous savons nickel, et les oeufs j'ai la chance d'avoir mamie à côté qui a des poules ... Oui mais quand je vais partir ? Et bien comme toi je pense privilégier la nourriture, que des vêtements de marques comme tu le précisée dans ton article. Faut voir les priorités ... Merci à toi, je pense que c'est une bonne prise de conscience pour la plupart d'entre nous (ils y en a certains qui devrait te lire !) <3

    RépondreSupprimer
  13. ahah purée il est bien ton article. J'ai lu l'article du Nouvel Obs aussi et hier ils en ont parlé aux info aussi et j'ai pété un plomb.
    Depuis longtemps je dis aux gens autour de moi qu'on nous empoisonne sans nous le dire mais on m'a souvent répété que j'en faisait trop ! Et BIM ! Depuis le temps qu'on nous file de la merde à manger, il était temps qu'ils fassent une expérience, en 2012 !

    Chez moi on mange de la viande (mon copain vient du cantal, à la campagne et à la ferme, il a mangé de la viande toute sa vie ! Si je lui enlève cet aliment, c'est dans mes cuisses qu'il va se tailler un steack !)mais je vais toujours chez le boucher. On a un boucher très sympa dans notre rue qui m'explique tout sur la viande qu'il vend. En plus il sait qu'au fond je suis une amoureuse des bêtes, que la vue de la viande crue me rends malade et que le fait de savoir qu'il y a des poulets qui ne voit jamais le jour horripile ! Donc il me rassure tout le temps sur la provenance des bêtes.
    J'avais essayé d'arrêter d'en manger mais c'est pas si facile quand tu es 'obligée' d'en préparer pour ta moitié.
    Je vais aussi au marché tout les mercredis. Et j'ai téléchargé une application sur l'iphone pour ce qui est des fruits de saisons. Si ça te dis je peux te donner le nom, je ne l'ai pas sous le nez.

    Bref je sais pas pourquoi je te raconte tout ça parce qu'au final on s'en fou de ce que je mange et comment je vie !

    En tout cas c'est cool d'avoir fait cet article. Des bisous <3

    RépondreSupprimer
  14. Etant véggie depuis toujours, je ne peux qu'approuver ! Je remarque qu'effectivement beaucoup de gens réfléchissent plus à ce mode de vie, surtout chez les blogueuses et autres. Mais les gens font un cinéma avec la viande surtout dû au 'manque de protéines' des légumes, alors que les gens meurent à cause de surplus de protéines et non de pas assez.. (m'a-t'on dit) Ou aussi des les légumes coûtent plus chers que la viande, enfin bref, je ne veux convertir personne, mais merci pour cet article :)

    RépondreSupprimer
  15. Ce genre d'article me choque tellement ! C'est tellement dingue les crasses qu'on consomme que ce soit nourriture ou autres produits :/
    Et le pire c'est que l'homme se fait du tort à lui même presque aveuglement, ça en est ridicule !

    Sinon "plus joyeusement", j'ai hâte qu'ils sortent une deuxième Deauty Box !
    J'espère que les produits seront toujours à la hauteur des idées de la box et que la qualité ne va pas diminuer au fur à mesure comme les autres box :/

    RépondreSupprimer
  16. J'ai adoré te lire ;)
    Je suis moi-même une végétarienne bio depuis fort longtemps !!! Et je dois nourrir une famille de 5 personnes dont 3 sont carnivores, on s'en sort plutôt bien ;) mieux que ceux que certains je dois le dire !!!

    RépondreSupprimer

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.