JAG ÄLSKAR SVERIGE // Part 1

vendredi 12 novembre 2010

Oui, définitivement, j'aime la Suède. Et la lecture du dernier numéro du magazine "culturel itinérant" I HEART consacré à Stockholm a fait remonter en moi des envies de manger des Kanelbullar en faisant un câlin à un élan de Skansen.


Mon amour pour la Suède et sa culture remonte à fort, fort lointain, genre la fin des années 90. Ma mère était devenue amie avec un couple scandinave, Thomas et Ingela, qui venait de s'installer dans ma cool city d'Andernos. Lui norvégien et elle suédoise, grands, beaux, blonds, on peut dire aujourd'hui qu'ils détonnaient un peu au pays des huîtres. Pour la jeune collégienne que j'étais, ils sont devenus rapidement le summum de la coolitude et des grand(e)s frères/sœurs de rêve. Ils m'ont appris à surfer, m'ont offert LE livre de mon adolescence "Le monde de Sophie", m'ont initié aux Foo Fighters, m'ont fait découvrir le végétarisme... Je suis devenue fascinée par eux, par leur culture, et depuis ce jour là, je ne rêvais que d'une chose, aller en Suède. (oui, ça aurait pu être la Norvège ou le Danemark, mais non la Suède)

Le temps a passé, ils avaient déménagé et s'étaient séparés, mais nous n'avions pas perdu le contact avec Ingela. A la fin de l'été 2003, après une année où je n'étais que mal-être, confusion et accablement, j'ai décidé d'aller rendre visite à ma grande sœur spirituelle à Göteborg, et faire ainsi le voyage dont je rêvais depuis mes 14 ans. Et je n'aurais pas pu avoir meilleure idée.

Je me retrouvais seule, laissant derrière moi tout ce qui me préoccupait, dans l'avion tout rouge de Virgin qui m'amenait chez ma chère Ingela, et dans son appartement niché au cœur de la ville. Et ce fut 15 jours de félicité, où je découvrais sans cesse de nouvelles choses, lieux, et où je me découvrais moi même.


Je ne vous raconterais pas ce séjour en entier, ce serait bien trop long et sûrement peu distrayant, mais je ne peux pas laisser passer cet épisode. Un vendredi soir, nous sommes parties chez le père d'Ingela, sur la côte ouest, à Grebbestad. Il faisait nuit noire quand nous sommes arrivés, et je n'avais absolument aucune idée du paysage qui m'entourait. Son père ne parlait pas un mot de français, et moi pas (encore) un de suédois, nous voilà donc à converser en mauvais anglais, en riant sans cesse. Son père était, comme il disait avec un fort accent "a real fisherman", un pêcheur, et j'avais dans mon assiette un homard pêché le matin même. Sur la table des bougies illuminaient nos conversations, tandis qu'un feu de cheminée réchauffait mon cœur. Et là, pour la première fois depuis trop longtemps, je me suis sentie heureuse et surtout, sereine. Dans mon petit lit en bois, je respirais un grand coup, mais ce n'était pas un soupir comme les mois précédents. Non, j'étais bien, et j'avais oublié ce que c'était.
Nous avions mis le réveil à 07h pour partir à la pêche au homard, et en ouvrant les rideaux, je découvrais l'environnement qui nous entourait... Ingela n'a pas compris pourquoi je suis partie en courant sur la terrasse en pyjama avec mon appareil photo les yeux écarquillés, mais même aujourd'hui, 7 ans plus tard, ce paysage me fascine toujours autant...


Voilà en tout cas ce qui illustré ma définition du bien-être pendant un petit moment.

J'aime tellement ce pays et sa culture que j'ai encore beaucoup de pages à tartiner. Mais je préfère vous laisser sur cette note heureuse et avec cette photo de moi pêchant un homard.

5 commentaires

  1. C'est une très belle expérience que tu as dû vivre là !
    Tu as trouvé cette revue dans sa version papier ? Ca m'étonnerait que je la trouve par chez moi mais bon...

    RépondreSupprimer
  2. C'est beau ce que tu racontes <3 ça donne envie de faire ses valises.
    Tu viens on y va? :)

    RépondreSupprimer
  3. Ce devait être bien chouette en effet. J'ai rencontré beaucoup, beaucoup de Suédois(es) à mon lieu de travail, n'ayant avant jamais vraiment eu "contact" avec la culture suédoise.

    En tout cas à "midsommar" les suédoises m'ont fait goûter à leur gâteau à la crème, c'était fort bon :D

    RépondreSupprimer
  4. whaou comme j'ai hâte d'y aller , tu connais également mon attirance pour la Suède et sa culture ... ton post va me remettre en tête cette obsession !
    ps : magnifiques photos , et très belle écriture :)
    yamina

    RépondreSupprimer

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.