Un mois que je ne me suis pas connectée sur blogger, impatiente d'écrire, de raconter mes petites histoires. Et pour être honnête, ça ne m'a pas vraiment manqué.

Désintérêt et ennui, lassitude automnale, angoisse de la page blanche? Probablement un peu de tout ça.
Je n'aime pas écrire du vide, tout comme parler pour ne rien dire, pour combler des moments de silences gênants. Je n'ai pas envie de vous faire gagner des coques de téléphones et des mugs personnalisés. Je veux du vrai, de la culture et de l'art, des mots qui auraient de l'intérêt, du sens, ici comme dans la vraie vie. Mais je n'ai pas encore trouvé la frontière entre ce que j'aimerais et ce dont je suis capable.

Après sept ans de bons et loyaux services, serait-il de temps de tourner la page, de passer à autre chose? J'hésite encore. J'ai une affection démesurée pour ce blog qui m'accompagne depuis 7 ans, qui m'a permis de créer des amitiés fantastiques et d'avoir des échanges passionnants. Mais il est temps que je me le réapproprie, sur la forme comme sur le fond.

Novembre, passé loin d'ici, aura été agréable. J'ai lu et lu encore, vu les concerts cools de The Wedding Present et de Kevin Morby, regardé des tonnes de séries et de films, ronronné avec mes chats, allumé des feux dans la cheminée, bu des bières artisanales en rigolant avec mon boyfriend et mes amis, et n'ai toujours pas arrêté de fumer ni de manger des schokobons. Et c'était bien.

Je ne sais pas vraiment ce qui se passera ici prochainement, mais au fond de moi, je pense que je ne serais jamais bien loin. Alors comme des vieux copains sur le quai d'une gare, on se dit à bientôt en se promettant qu'on ne laissera pas passer trop de temps avant notre prochaine rencontre.

UN MOIS

dimanche 4 décembre 2016

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.