Je fais partie de ces filles que les porteuses de lunettes détestent: celles qui n'ont pas de problèmes de vue mais qui aimerait bien avoir des lunettes PARCE QUE.
Chacune son prétexte ou ses raisons, dans mon cas, c'est pour qu'on arrête de m’appeler "jeune fille"; ma tête de bambin à grosses joues n'aide pas toujours à être prise au sérieux (oui, je sais, je regretterai très fort ces mots dans quelques années).


Mais l'Usine à Lunettes by Polette m'a donné une raison valable pour ne pas énerver mes copines à lunettes: e-polette, une paire de lunette qui protège vos yeux des écrans.*Parce que j'ai beau pouvoir lire la petite ligne du tableau du docteur, je passe un temps fou devant mon ordinateur au boulot, sur mon téléphone ou devant la télé (je ne te remercie pas Netflix).
En fait, je suis derrière un écran toute la journée. Et j'ai arrêté de compter les jours où j'ai fini avec un gros mal de tête, la tête dans le coton et les yeux dans le flou, la faute à la lumière artificielle et aux rayonnements de lumière bleue des écrans.

Fondé en 2011, l'Usine à Lunettes a développé un concept novateur en raccourcissant la chaîne d'intermédiaires entre l'usine et le client. Les produits proposés ont la même qualité, le prix excessif en moins! Et je ne vous parle même pas du choix colossal de montures, il y en a clairement pour tous les goûts et styles. Le site est pratique, et 15 jours après ma commande, me voilà avec mes e-ferguson sur le nez. C'est bizarre pour moi au début, mais derrière mon ordinateur je suis bien contente et mes collègues me trouvent l'air intelligent (ah ah ah).


Je vous propose un concours en partenariat avec l'Usine à Lunettes, afin de remporter la paire de lunettes de votre choix: solaires, lunettes de vue, e-polette... Vous aurez l'embarras du choix! (excepté les montures de l'Atelier)
Pour participer, il vous suffit de:
▲ Liker la page facebook de l'Usine à Lunettes (et la mienne, si ça vous fait plaisir) (si vous n'avez pas facebook, vous pouvez les suivre sur twitter ou instagram) (si vous n'avez rien de tout ça, prévenez moi dans les commentaires)
▲ Laisser ci-dessous un commentaire précisant votre paire de lunettes préférée et une adresse mail valide.
Et voilà! Je tirerais un nom au sort de mes innocentes mains vendredi 6 mars, ce qui vous laisse une semaine pour participer. Bonne chance à tous ♥


*Lunettes offertes par l'Usine à Lunettes

Résultats du concours: 



C'est le 34ème commentaire sur les 41 (43 moins 2 qui ont rajouté leur mail)qui a été tiré au sort! Bravo Michèle et merci à tous d'avoir participé

L'USINE À LUNETTES BY POLETTE

vendredi 27 février 2015

Le dimanche, quand je ne suis pas sous un plaid sur mon canapé devant les Simpsons, j'aime bien prendre le temps de me mettre derrière les fourneaux pour préparer le goûter ou, quand je suis super motivée, des plats pour le lendemain.
Aujourd'hui, on se contentera du goûter avec les cookies du dimanche.


SUNDAY COOKIES

dimanche 15 février 2015

A chaque fois que je cherche un objet aussi improbable qu'un patch pizza, un sweat avec mes objectifs de vie ou un nouveau thème de blog, je suis quasiment sûre de trouver mon bonheur sur Etsy.

Après la sélection spéciale folle aux chats, je vous propose cet assortiment de petites choses merveilleuses dédié à mes héroïnes du petit écran, ces filles qui me font rêver, rigoler et qui m'inspirent, d'une certaine manière, au quotidien.


MES FAVORIS ETSY ☆ TV GIRLS ICONS

samedi 7 février 2015

Cette année, dans mes bonnes résolutions qu'on ne tient jamais, il y en avait une qui me tenait particulièrement à cœur: me réconcilier avec ma première passion, la lecture. 


Je n'en suis pas fière, mais je crains fort que le nombre de livres lus l'an dernier puisse tenir sur mes dix doigts. Mon objectif pour 2015 serait de doubler ce triste résultat et de lire au moins deux livres par mois.
Pour l'instant, ça se profile bien.

Eleanor and Park Rainbow Rowell

 
“Eleanor was right. She never looked nice. She looked like art, and art wasn't supposed to look nice; it was supposed to make you feel something.”

Tendre. Voilà le premier mot qui me vient à l'esprit quand je pense à Eleanor and Park. Pourtant, ce n'est pas un récit tendre: intense, touchant et lumineux serait plus approprié.
La rousse, ronde, et un peu excentrique Eleanor se retrouve dans un nouveau lycée, conséquence directe de son environnement familial chaotique. Elle ne rencontre pas directement Park, le garçon tranquille et un peu solitaire; ils s'apprivoisent petit à petit, grâce à des comics et à des compilations sur cassettes.
L'histoire, racontée en alternance par les deux personnages, pourrait paraître classique; premier amour et adolescence avec The Smiths en fond. Mais les mots de Rainbow Rowell résonnent et tombent toujours juste, jusqu'à émouvoir la trentenaire cynique que je suis devenue (et que j'ai plus ou moins toujours été).
Ce récit n'est pas tendre, mais pas de doutes: c'est bien de la tendresse que j'ai éprouvé en le lisant, sans pouvoir le refermer avant de l'avoir fini.
(c'est un roman pour "jeunes adultes", le vocabulaire en anglais n'est pas trop compliqué si vous souhaitez le lire dans sa version originale)
Ma note: ★★★☆☆


De sang-froid Truman Capote


"Perry dit : "Est-ce que j'ai des regrets? Si c'est ce que tu veux dire, non. Je ne ressens rien . Je voudrais bien. Mais ça me laisse complétement froid. Une demi-heure après que ce soit arrivé, Dick blaguait et moi, je riais. Peut-être qu'on n'est pas humains. J'suis assez humain pour m'apitoyer sur moi-même. Je regrette de ne pas pouvoir sortir d'ici quand tu t'en iras. Mais c'est tout." 

 Truman Capote a écrit mon livre préféré, la nouvelle La Traversée de l'été, mais j'étais toujours passée à côté de ce classique intemporel. Il était plus que temps de réparer mes torts et de me plonger dans ce roman noir atypique.
En novembre 1959, le meurtre d'une famille sans histoires, les Clutter, traumatise la petite ville de Holcomb, Kansas. L'affaire attire l’œil du romancier new-yorkais Truman Capote, qui se rend sur les lieux pour écrire un article sur ce sordide fait divers. Il en résultera ce "roman de non-fiction" magistral, qui par sa précision et sa multitude de détails nous plonge au cœur du récit, jusqu'à nous faire sentir les vents de poussière souffler dans les champs de Holcomb.
Ce n'est pas un livre à suspens ni un polar, l'histoire avance sans surprises jusqu'à son dénouement final. Fin qui n'en sera pas une pour Truman Capote, qui sombre dans la dépression pendant les 5 ans d'écriture du livre, épuisé par ce travail sans relâche et profondément touché par sa rencontre et sa relation avec l'un des deux assassins, Perry Smith, en qui il voyait la personne qu'il aurait pu devenir si il n'avait pas eu la littérature dans sa vie.
Ma note: ★★★★☆ 


Wild Cheryl Strayed


"J'ai marché, marché, l'esprit en mode primal, vide de toute pensée à l'exception d'une seule : aller de l'avant. J'ai continué jusqu'à ce que mon corps se rebelle et que je ne puisse plus mettre un pied devant l'autre. Alors j'ai couru." 

A 26 ans, Cheryl Strayed décide de partir seule sur plus de 1000km du Pacific Crest Trail, chemin de randonnée qui traverse les Etats-Unis du Mexique au Canada. Ses raisons? Le décès de sa mère d'un cancer foudroyant, la fin de son mariage, ses aventures sans lendemain et son addiction à l'héroïne, autant de tristesses qu'elle traîne comme des boulets depuis quelques années et dont elle ne se relève pas.
Pas après pas, souffrance physique et souffrance morale ressortent, se croisent, s'accentuent jusqu'à s'apaiser doucement, dans la lumière d'un feu de fortune ou d'un coucher de soleil.
Tout le monde peut se retrouver dans cette fille, qui n'est pas surhumaine ou parfaite, et c'est là que son histoire, autobiographique, prend toute son universalité. Repousser ses limites, ne pas penser à l'argent ou à son futur proche devient libérateur et salvateur.
Sa liberté nouvelle et la description des paysages qu'elle traverse m'a donné des frissons et la douce envie de prendre la route et de voir un lever de soleil à Crater Lake. (l'adaptation du livre vient de sortir au cinéma)
Ma note: ★★★☆☆ 

THE BOOK CLUB ∆ JANVIER

mercredi 4 février 2015

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.