J'ai pas été trop là dernièrement. Ailleurs non plus. J'étais triste, et le ciel gris et froid ne me remontait en rien le moral. Ce serait mentir de dire que je suis restée à déprimer sous ma couette, j'ai quand même fait des trucs cools. Comme un avant goût d'été tardif. Comme des petites joies pour effacer la peine.
J'en fais peut-être trop, mais je fais pas exprès et je peux pas faire semblant; il me manque mon Scat.
Je regrette même les fois où il arrivait à manger ma tarte salée qui refroidissait sous un torchon. Je me suis offert un pin's de Scat Cat, son sosie de chez Disney, pour qu'il soit toujours un peu avec moi ♥


Bon allez, fini les larmichettes, je vais vous raconter à coup de photos instagram ce que j'ai fait de cool dernièrement.
On a été voir Dinosaur Jr., qui passait en concert à Bordeaux, et je me suis pris une grosse claque. Ce groupe de rock indépendant grunge envoie du lourd depuis les années 80-90. C'était hyper bien.
J'ai enfin fini mon marathon Buffy, entamé en février. Avec une pointe de tristesse, mais tellement heureuse de m'être replongé dans l'épopée de ma tueuse de vampires préférée. En fait, j'ai réalisé que je n'avais jamais vu la fin de la série (faut dire qu'en 2003/2004 je passais pas trop mes samedis soirs devant la trilogie du samedi). Et je n'ai pas honte de le dire, je pense que c'est une des mes séries favorites de tous les temps.

On a fait un vide dressing trop cool avec mes copines Morgane et Chloé à la fin du mois de mai. On a passé une trop bonne aprèm, à rigoler et à manger des bonbecs. D'ailleurs, si vous êtes sages et nous organisées, on remettra peut-être le couvert pour un vide dressing estival sur le bassin d'Arcachon. Et je me suis trouvée cette robe mignonnette trop petite pour moi mais tant pis je respire pas quand je la porte.

Il a fait un sacré temps dégueulasse tout le mois de juin, et autant vous dire que je n'ai pas laissé échapper le moindre rayon de soleil. Des jours de repos qui commencent par des matinées à l'océan et qui finissent avec des piques-niques avec les copains au bord du bassin, j'en veux tous les jours moi.


Avec mon boulot, on a fait une journée "Découverte du Bassin" (un Eductour, comme on dit dans le jargon),et on s'est retrouvé en pleine tempête à faire du bateau sur le bassin, et à visiter le phare du Cap Ferret. Ici la jolie vue sur la banc du Mimbeau (mais trop grise à mon goût) depuis le haut du phare, et ma tronche de cousin Machin pour illustrer la force du vent.


J'me suis offert, à l'occasion de notre vide dressing, un joli haut customisé Marose, que j'ai pu étrenner récemment avec mon short en jean parfait de chez Forever 21 de Londres. Puis j'ai craqué sur un maillot flamant rose de chez Asos, qui, selon mon boyfriend, est "mignon pour un enfant de 8 ans". Comme quoi, faut se méfier de la tendance tropicale, hein.


Et puis pour ceux qui sont dans le coin, venez donc faire un tour au festival Jalles House Rock samedi prochain. C'est gratuit, y a des stands cools (moi je m'y fais couper les cheveux tous les ans pour 5€ et une bière), et y a plein de groupes sympas, dont celui de mon boyfriend, CHEAP. Plus d'infos sur le festival ici et une vidéo rock'n'roll de leur dernier concert en suivant. On se voit là bas!



Voilà les amigos. Je m'en vais profiter de mon "dernier" dimanche de répit avant le début de la saison estivale et de son flot de touristes.
A très vite pour de nouvelles aventures ♥

LET TOMORROW COME AND TAKE MY MIND AWAY

dimanche 30 juin 2013

Depuis que j'ai de nouvelles lubies sportives, j'ai passé beaucoup de temps à chercher des vêtements de sports cools/confortables/abordables. Et j'ai pas vraiment trouvé.

Alors quand la marque Montréalaise (tabernak) Lolë m'a contacté il y a quelques temps pour me proposer de découvrir leurs produits, je me suis dit que mes recherches infructueuses étaient un signe du destin, ou alors une coïcidence parfaite.

Avant d'accepter, j'ai farfouillé sur leur site et j'ai découvert une marque avec une éthique positive, "inspirée par le bien-être". D'ailleurs, ils en ont une bien jolie définition, "une sensation intense qui découle d'une existence vécue passionnément, du plaisir de se retrouver avec d'autres et de rester fidèle à soi-même." Tout ce qui me parle. En plus, leur démarche est respectueuse de la nature; matériaux recyclés, agriculture de coton bio, ressources renouvelables font partie de leur éthique.

Il n'en fallait pas plus pour me convaincre et me voilà embarquée dans l'aventure Lolë!
J'ai eu la chance de pouvoir commander deux articles qui me plaisaient, et qui sont pour moi les basiques indispensables: une brassière Sweety Bra et un legging Vinyasa Capri.

C'est pas moi sur la photo hein, mais on y travaille
Moi qui n'avait qu'une brassière Reebok soldée et un legging Primark un peu trop transparent, j'ai découvert la vraie notion de vêtement de sport à la réception de ma commande (super rapide en passant).
La brassière est en tissu léger et confortable, avec des coussinets amovibles, et surtout avec un vrai soutien de boobs. Et il passe incognito sous un t-shirt au boulot.
Le legging est fabriqué à partir de deux fibres écologiques: le coton biologique, et les fibres de Tencel faites à partir de pulpe de bois 100% biodégradable. Il est tellement confortable! Il  est un peu trop long, mais ça c'est la faute de mes mini jambes.

Et la prochaine fois, j'investis dans un short tout confort, un débardeur corail, un legging un peu plus court que le Vinyasa et rose, et un sweat doudou pour le yoga.


Vous l'aurez compris, ça a été pour moi un vrai bonheur de faire du sport dans des fringues appropriées, et même pas parce que je les ai eu gratos: se sentir bien, dans des vêtements confortables et pas moches, alors qu'on sue et qu'on donne tout ce qu'on a, c'est un bien-être dont je ne me passerais plus. Cette marque propose des produits de qualité, avec une éthique cool. Les prix sont un peu élevés, mais ils font souvent des promos et des soldes (-15% quand vous vous inscrivez à la newsletter).

Allez faire un tour sur leur site, même pour regarder, et surtout sur leur blog plein d'inspirations, de recettes et de conseils comme on les aime! Moi, je retourne à mon vélo elliptique.

Là c'est bien moi par contre, pas de doutes, au top de ma forme

A HEALTHY LIFE FOR ME ♡ 5 // WE ♥ LOLË

mardi 25 juin 2013

(Merci, merci de tout cœur pour vos petits mots gentils et affectueux qui m'ont touché... La maison ne sera plus jamais la même sans notre matou Scat, mais on essaie doucement d'être moins tristes... Merci en tout cas ♥ )





Trois jours à Londres le mois dernier ne nous ont pas permis de découvrir la ville dans son intégralité, mais on a quand même déniché de sacrées bonnes adresses que je partage avec vous avec plaisir!

Nous sommes arrivés par l'Eurostar le vendredi midi. J'ai trouvé des billets pas chers du tout sur Troc des Trains (40€ aller simple Paris-London par personne) et c'était fun de passer dans ce fameux tunnel sous la mer (et puis je me voyais pas prendre l'avion après la soirée de la veille). Nous avons débarqué à la gare de St Pancras, en plein cœur de la ville, une heure plus tôt que ce que je croyais (oui y a un mini décalage horaire), impossible d'aller donc directement à l'hôtel. Nous avons pris le premier bus qui passait et nous sommes partis à l'aventure!


Notre premier arrêt fut le London Bridge, où nous avons retrouvé un ami qui nous a fait découvrir le Borough Market! C'est un incroyable spot où le choix le plus difficile à faire est de choisir chez quel commerçant tu vas aller te goinfrer, parce que tout sent tellement bon que ton estomac commence à se liquéfier dès que tu arrives. Bref, nous avons opté pour les veggie burgers de foufous de chez The Veggie Table. Ça fait même pas une heure qu'on est arrivés qu'on envie déjà grave les anglais sur la bouffe végétarienne comparé à chez nous...
 
Julien, testeur de veggie burgers depuis 1983
Nous voilà rassasiés et en route pour notre hôtel. Hyper bien placé, proche d'Islington, pas trop cher, très bien desservi avec un arrêt de bus devant, le Tommy Miahs Raj aux inspirations indiennes a été parfait pour nos trois nuits londoniennes.

moi et tous mes amis musiciens
Une sieste plus tard, il est plus que l'heure de goûter la bière anglaise! Nous rejoignons nos potes expatriés au Pub on The Park, à côté du parc London Fields, en plein air sur la terrasse chauffée.On rigole bien, on boit des pintes, et nos potes nous racontent leur vie londonienne, dont ils sont ravis. On se sent tellement bien dans cette ville, alors qu'on est des touristos qui sont là depuis quelques heures, qu'on comprend de mieux en mieux leur choix...


Nous continuons la soirée dans le quartier d'Hackney, avec une pizza trop bonne de chez La Bella Vita et une margarita que je finirais pas chez Off Broadway.
Un dernier tour de double decker bus et au dodo!


Le matin, après le petit déj de l'hôtel, nous voilà parti en mode mégatouristes à la recherche de Picadilly Circus. Il faut dire que je n'ai pas vraiment de parcours défini; on a eu la bonne idée d'oublier le guide et le plan sur la table du salon. Le bus qui passe devant l'hôtel, le 38, nous y amène directement. Je ne savais pas exactement à quoi m'attendre, et je me retrouve au milieu de bâtiments grandioses et de publicités clignotantes, de bus qui défilent et de défilé de chevaux de la Reine. Cool.


On se balade et on finit par rejoindre nos potes à Oxford Circus AKA le temple de la consommation. Toutes les boutiques possible et inimaginables sont là-bas, pour le plus grand malheur de mon découvert autorisé. Nous passons chez Topshop, Urban Outfitters, Forever 21, et bien sûr Primark, où j'ai manqué de mettre en boule dans un coin en attendant que mon boyfriend essaie ses 45 chemises et t-shirts. J'exagère un peu, mais Primark un samedi midi, même si effectivement on a acheté des trucs méga cools et pas chers, c'est quand même l'angoisse.

J'ai eu un véritable coup de cœur pour cette ville. Même que si le climat n'y était pas si cracra, je me verrais bien y vivre...

GOD SAVE THE QUEEN ♡ WEEK-END A LONDRES PART 1

jeudi 13 juin 2013

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.