« Si on ouvrait les gens, on trouverait des paysages. Moi, si on m’ouvrait, on trouverait des plages. »  
Agnès Varda

Hier soir, j'ai regardé sur Arté "Les plages d'Agnès", film documentaire autobiographique sur cette "petite vieille, rondouillarde, qui raconte sa vie". Une existence d'intenses bonheurs et d'insurmontables chagrins, qu'elle narre poétiquement. Nous suivons le film de ses rencontres, avec Jim Morrison, Zouzou le chat ou Chris Marker, sur les plages de Noirmoutier, de Belgique ou de Los Angeles.
Elle nous offre un manège de sensations en partageant ses histoires intemporelles; suivant un fil invisible qui relie ses films, son grand amour Jacques Demy, et ses plages. Sous la frange, le regard malicieux se joue du temps qui passe, même si une larme furtive nous rappelle ses grandes peines. Beaucoup sont partis trop tôt.
Elle nous ramène en poésie sur ses pas à demi effacés par la marée, provoquant, tel le va et vient de l'eau un tourbillon dans mon cœur.

Il paraît que la vie est faite de coïncidences, de coups du destins, d'heureux hasards.
La mienne en tout cas ne déroge pas à cette règle.
En septembre 2006, je rejoignais pour quelques jours Julien, qui faisait un stage dans l'entreprise audiovisuelle de mon oncle. Les prémices de sa future passion se dessinaient, et au fil des rencontres qu'il avait fait, il s'était retrouvé à assister un bonhomme qui faisait des prises de vue de l'exposition d'Agnès Varda à la Fondation Cartier à Paris. Ce fut là-bas que je le retrouvais, partagée entre le plaisir et l'angoisse de ces retrouvailles loin de chez nous, sous le ciel parisien pas toujours clément. L'endroit était incroyable, l'exposition troublante et touchante. La main de Julien enfin dans la mienne, nous déambulons sur les plages de Noirmoutier, rendons hommage à Zouzou, écoutons les veuves de l'île. Agnès est là aussi, mais à part quelque approbations, je ne dis rien. Du haut de mes 21 ans, je n'en menais pas large sur cette journée étrange. Nous rentrons dans cette incroyable cabanes aux murs recouverts de pellicules de cinéma, qui laissent entrer la lumière et qui te noient à la fois. Ce sera mon lieu préféré.

Hier soir, alors que nous regardions ce film qui petit à petit provoquait un remue-ménage dans mon cœur, nous sommes apparus à l'écran. Dans la cabane de pellicules, derrière les milliers d'images, deux jeunes amoureux anonymes construisaient leur vie, pleine de plages et de films, sans se douter qu'ils revivraient cet instant six ans plus tard.

La vie est belle comme ça. D'un souvenir, on fait des films. D'un amour, on garde des plages de bonheurs. Derrière la caméra ou sur le papier, les vagues se succèdent, jusqu'à qu'elles s'éteignent sur le sable. Celui des plages d'Agnès.



AGNÈS

jeudi 25 octobre 2012

Halloween! Les morts-vivants, les monstres et autres freaks sont bientôt de sortie! 

Le 31 octobre, je serais à Bordeaux, pour le concert d'un des groupes de mon boyfriend, mais j'aime tellement Halloween que je vais vous donner une liste d'inspirations pour passer la soirée la plus effrayante de l'année...

Si vous avez décidé de pantoufler à la maison devant un film qui fout la trouille, avec du pop corn pour vous étouffer à chaque apparition du monstre/tueur/zombie, allez donc jeter un œil à la liste des films de circonstance sur le blog Ma Dernière Séance. Personnellement, je ne peux plus regarder un film d'horreur depuis que j'ai vu Ring en vostfr au cinéma en 2001 (je suis devenue une vraie fifette) (je cherchais une image pour illustrer l'article et j'ai commencé à avoir peur, c'est pour dire) (pour le coup, j'ai choisi une image de chat)
Moi qui regarde Ring

Si vous avez envie de faire une fête de l'enfer (comme chez moi il y a deux ans, photos à l'appui), allez donc piquer quelques idées chez Cherry Red Cheeks, qui a toujours de superbes inspirations. Le buffet d'Halloween est tout bonnement incroyable, et s'il vous plaît, que quelqu'un m'amène un de ces jolis cupcakes, là maintenant. (et elle s'est aussi faite la manucure qui va avec!)

Rendez-vous chez Cherry Red Cheeks

Et puis allez faire un tour chez les créatrices de Ruban Collectif, qui nous offre un DIY de toute beauté pour le 31 octobre...Des masques, des cakes toppers, des sets de table, des boîtes à bonbecs! Vous pouvez le télécharger sur leur site. J'aime beaucoup les cakes toppers, que je compte bien utiliser très bientôt pour mes muffins à la carotte de saison.

Merci de nous gâter Ruban Collectif!
Ma nouvelle blogueuse beauté (aux cheveux bleus) préférée, j'ai nommée l'incroyablissime Tête de Thon, s'est aussi mise dans l'ambiance flippante d'Halloween et nous propose plusieurs maquillages freaky tels que la flippante Broken Doll, l'indémodable Tête de Mort, ou en Psycho Doll de chez Tim Burton. Je sais pas vous, mais moi cette fille me vend tellement du rêve!

Un squelette-thon

On pourra aussi faire un paper toy, manger des cupcakes de Martha Stewart, se déguiser en Suzy Bishop, et si Halloween ne vous plaît pas, vous n'aurez qu'à venir boire une bière avec moi au concert à Bordeaux.

Happy Halloween!

Halloween 2011

THE HORROR SHOW... HALLOWEEN STUFF!

mardi 23 octobre 2012

Il y a quelques temps, j'ai profité de quelques jours de repos pour aller à Disneyland avec mon adorable copine Manue.
Nous nous sommes promenées dans le parc enchanteur, oubliant le temps d'une journée le quotidien un peu gris, parfois. Au détour du labyrinthe d'Alice ou devant la caverne aux merveilles, le sourire aux lèvres, les yeux brillants et le cœur enfantin, nous avons redécouvert la féerie de cet endroit que j'aime tant.







Le parc commençait à arborer ses habits d'automne, citrouilles et chats noirs, pour notre plus grand plaisir.
La petite Louise au fond de moi voudrait bien le découvrir en habits d'hivers, avec les chants de Noël, les paillettes de neige et les sapins géants... Une prochaine fois j'espère!





IT'S A SMALL, SMALL WORLD

lundi 8 octobre 2012

... Ou folle aux chats, comme vous préférez. C'est un peu moi.

J'adore les chats, tous les chats, et encore plus les miens. (d'ailleurs si on est copains sur twitter, vous avez suivi mes mésaventures félines du moment, loin d'être sympathiques... )

Je voulais partager avec vous ces photos que j'aime de tout mon coeur, prises par mon boyfriend avec son Nikkormat aux mousses abîmées qui laisse passer la lumière. Cet effet non voulu donne un côté intemporel aux photos, et moi je les aime encore plus.
Voilà donc Cerise, Scat et Jack, mes trois matous d'amour.







CRAZY CAT LADY

vendredi 5 octobre 2012

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.