J'avais pris un paquet de bonnes résolutions au début du mois, et maintenant qu'on est à la fin du mois de septembre, il est largement temps de faire un bilan de ces quatre dernières semaines, plus ou moins glorieuses.

1ère semaine:

Ces bonnes résolutions commençaient sacrément mal. Avec une sale crève qui m'a plombé jusqu'au milieu de la semaine, je n'avais pas vraiment envie de faire quoi que ce soit de sportif et de ne pas manger de nourriture réconfortante. J'ai résisté à la première sortie entre potes, en me contentant d'une fraise à l'eau. Mais pas à la deuxième. 35°C à Bordeaux et une bière fraîche qui me faisait de l’œil. Tant pis, je remets les compteurs à zéro et c'est reparti pour 15 jours d'abstinence. Le seul vrai point positif de cette semaine, c'est mon inscription à la salle de sport. Qui n'ouvre que le 17 septembre. C'est un complot en fait.
J'ai suivi la routine capillaire de Tête de Thon et les bons conseils de Cabo et mes cheveux me remercient. Je les lave tous les un jour et demi, ce qui est assez bizarre comme planning de douche, mais c'est en bonne voie. Par contre, j'ai juste envie (encore) de les teindre en rose, mais on va attendre les vacances hein.

2ème semaine:

Septembre ne me gâte pas. Après la crève, je me prends un gros retour de fatigue dans les dents. Il recommence à faire froid, mon amoureux bosse loin tous les week-ends, c'est tout pourri. Heureusement, mes cheveux sont au top. J'arrive à espacer de deux jours les shampoings. Une petite victoire. J'attends avec impatience l'ouverture de la salle de sports, bien déterminée à me dépasser (et à suer).
Toujours dans ma recherche de produits naturels et sains, je suis tombée sur le blog incroyable de Antigone XXI et je me suis lancée dans la fabrication d'un démaquillant maison. Le résultat me plaît beaucoup, même si comme elle le précise dans son article il faut y aller doucement sur le frottage d’œil au début (à cause du bicarbonate de soude).

3ème semaine:

Holy shit! Je l'ai fait! J'ai été 3 fois à la salle de sport! (applause) Et c'était bien. Malgré l'ambiance cliché, malgré le coach "salut on se tutoie", malgré mes courbatures, j'ai aimé. Mon boyfriend et mes collègues se sont aussi inscrits, ce qui me garantit des compagnons de motivation les jours de flemme extrême.
Je n'ai pas vraiment changé mon alimentation, mais j'ai fait ma première commande sur Un monde Vegan; ce site est dingue, je ne pensais trouver autant d'alternatives variées à la viande! J'ai même gouté du "faux fromage", et franchement dans un gratin de coquillettes tu sens pas la différence... Je compte bien y faire mes courses souvent! La livraison est gratuite à partir de 35€, c'est vraiment idéal. Pour le coup, j'ai interrompu l'écriture de cet article pour faire ma deuxième commande. A moi les fake burgers et nuggets!
(edit: et je me suis teint les cheveux en rose)

4ème semaine:

C'était ma semaine de vacances. J'ai été à Paris, j'ai bu des pintes au bord du canal St Martin, j'ai été à Disneyland, j'ai pas mangé assise à une table pendant 3 jours, j'ai repris le boulot et c'était la fête de la bière à Andernos (véridique). Donc pas de sport. Mais c'est pas grave, les vacances c'est fait pour ça, et j'ai beaucoup de temps libre vu que je repasse à mi-temps au 1er octobre.
Je passe beaucoup de temps dans ma cuisine et c'est un vrai plaisir. J'ai fait ma première soupe, aux lentilles corail et au potiron, et ça a un petit goût de paradis.

Voilà, ne me remerciez pas pour cet article fourre-tout 3615 Ma Vie, mais moi je vais vous remercier pour toute la motivation que vous m'avez donnée avec vos petits mots sur mon post September Detox. Si un de ces jours, je n'ai plus d'abdos Heineken, ce sera un petit peu grâce à vous (et au gainage).



LE BILAN DE SEPTEMBRE

samedi 29 septembre 2012

J'aime bien prendre mon temps pour faire développer mes pellicules photos.
J'aime la surprise de découvrir ces clichés de moments magiques, qui me paraissent déjà lointains.
J'aime me rappeler des émotions ressenties à l'instant où j'ai appuyé sur le déclencheur, me créant pour toujours des jolis souvenirs.

Et en ce premier dimanche aux allures automnales, où je me bouche les oreilles pour ne pas entendre l'orage au loin, je me surprends à rêvasser devant mes photos de Californie, récupérées cette semaine.Et je souris en repensant à ce songe éveillé, consciente de la chance que j'ai eu d'avoir pu réaliser un de mes rêves.











Et des rêves, il m'en reste tout plein en stock.


SWEET MEMORIES FROM LOS ANGELES

dimanche 23 septembre 2012

Je suis énervée, et pas qu'un peu. Comme beaucoup de monde en ce mercredi matin, je suis tombée sur l'article du Nouvel Observateur "Oui, les OGM sont des poisons." (vas lire)
Oui, on mange la pire merde depuis des années, et ça va sûrement nous rendre malades ou nous faire crever. Et après avoir survolé le débat pendant des années, il faut attendre une étude indépendante du gouvernement (que, je cite "ni l’Inra, ni le CNRS, ni aucun organisme public n’avaient jugé judicieux d’entreprendre."), une étude menée "secrètement" par des chercheurs sur "200 rats nourris au maïs transgénique. Tumeurs, pathologies lourdes… une hécatombe."

Photo de l'article du Nouvel Obs, du film "Tous cobayes ?". (Jean-Paul Jaud / ©J+B Séquences)

Je n'ai absolument pas les connaissances et le vocabulaire nécessaire pour vous parler de l'industrie agro-alimentaire. Mais j'aimerais bien vous faire part de mon ressenti et de mon expérience.

Avant d'être une végétarienne qui fait ses courses à la Biocoop, j'ai été une étudiante qui faisait ses courses à Lidl avec la calculette du téléphone pour pas dépasser les 20€ tout pile. Non pas que je sois beaucoup plus riche aujourd’hui, mais j'accorde bien plus d'importance à mon alimentation. Déjà, parce que j'aime manger; c'est un plaisir et pas une contrainte, ensuite parce que depuis 6 ans je ne mange plus d'animaux. Ce combo m'a poussé à découvrir de nouvelles saveurs et des goûts différents, et à essayer de comprendre ce qu'impliquait le simple fait de faire mes courses.

Loin de moi l'idée de faire la maligne ou de donner des leçons, je suis la meuf qui s'est nourri de lasagnes surgelées tous les soirs quand son mec bossait en restauration, par flemme de faire cuire des pâtes. Simplement, je me dis que plus de gens seront conscients qu'on se fait empoisonner au quotidien, plus on aura de pseudo pouvoir pour faire évoluer tout ça. Oui, je sais, un grain de sable dans le désert de nos problèmes quotidiens, de nos problèmes de société. Mais une implication tout de même.
Ça me fait marrer que ça fasse "bobo" d'acheter des produits bios. Allo, allo! Je suis une pauvre provinciale, j'écoute du punk et j'en ai rien à branler de porter du Comptoir des Cotonniers. Par contre, je ne me laisserais pas embobiner par ces trous du culs qui te disent "Mais non, rien ne prouve que les OGM sont mauvais pour la santé". Ce sont les mêmes qui nous ont fait bouffer de la vache folle, du poulet contaminé, des fruits bourrés de pesticides, hormones, antibiotiques et j'en passe.

"Chaque année en France, la malbouffe provoque trois fois plus de morts que le tabac et cinquante fois plus que les accidents de la route. Elle est en partie responsable de 30 % de nos cancers, de nos 500 000 insuffisants cardiaques, de 2 millions de diabétiques et de 8 millions d'obèses."
Ce n'est pas du McDo dont on parle, mais bien de notre panier de courses de base. Mangez 5 fruits et légumes par jour, mais pas ceux bourrés de pesticides! Ce n'est pas une contrainte, même si ça prends du temps au quotidien de réfléchir à ce que tu veux et à ce que tu ne veux pas manger.

Je n'applique pas toujours les seuls conseils que je vais vous donner, mais ils se sont avérés bien utiles parfois: 
- Passer du temps en cuisine permets de préparer des bons plats avec des bonnes choses dedans pour plusieurs jours. J'ai 1/2h à perdre? Je fais une tarte salée avec ce que je trouve dans mon frigo (tomates, courgettes, aubergines, tofu aux herbes) et on a de quoi manger le lendemain midi pendant la courte pause repas.
- Il faut acheter des oeufs bio sans se poser des questions. Pour 50cts de plus, tu es sûr que la poule qui les a pondu n'a pas été bourrée d'antibiotiques et qu'elle a vue la lumière du jour.
- Vous les carnivores, si vous aimez vraiment manger de la viande, privilégiez de la viande bio une fois de temps en temps. Vous serez sûre que ce sera de la vraie viande au moins. Et si vous avez peur pour vos protéines, y en a plus dans les lentilles et autres légumineuses. (la production industrielle de viande a fait que nous mangeons moitié moins de légumineuses qu'au début du siècle)
- J'énonce un fait: les fruits et légumes DE SAISON sont moins cher à la Biocoop qu'au supermarché Casino de ma ville.
- Le marché c'est bien aussi, quand tu trouves un producteur local, avec des produits saisonniers. Parce que le stand qui te vend des tomates en décembre, c'est pas le top.
- Faire un planning des repas de la semaine, c'est bien pratique aussi (même si tu peux être sûre que le vendredi soir je ne serais pas chez moi)

Voilà, j'ai poussé ma gueulante, ça n'arrive pas souvent mais quand quelque chose te tient vraiment à cœur des fois, faut ça sorte.
Je ne fais pas de propagande, mais toi qui me lis, je t'aime un peu, et ce serait bien que tu t'empoisonnes pas tous les jours.

Articles à lire:
- La liste noire de la malbouffe
- L'interview de Jonathan Safran Foer, l'auteur de "Faut-il manger les animaux?"


LES OGM, OU COMMENT ON SE FAIT BIEN E****ER DEPUIS FORT LONGTEMPS

mercredi 19 septembre 2012

Je pensais pas avoir un titre aussi foireux un jour, mais je sais pas comment j'aurais pu appeler cet article. Septembre remise en forme? Septembre j'arrête de picoler et je fais du sport? Septembre les bonnes résolutions on y croit? Je ne sais pas trop.

Le fait est que j'ai décidé de faire évoluer mes "mauvaises" habitudes. Parce que j'ai l'air d'une fille bien comme ça, mais je me traîne un paquet de boulets dont j'aimerais bien me délester. Pour ma santé mais aussi pour mon bien-être personnel. Après le titre foireux, je vous ressors l'adage culte "Un esprit sain dans un corps sain". L'été, c'est complétement impossible de mettre ça en place, il fait bien trop chaud et le Lambrusco est bien trop frais, et je bosse tellement que je préfère aller boire un verre en terrasse plutôt que de faire un footing sous 35°C.
Septembre était donc le mois idéal.

Trouvé chez Paulette

Le sport

Je déteste le sport. Je déteste l'esprit de compétition, je déteste suer, j'ai toujours été nulle et j'ai une cheville fragile. Mais il y a un moment (celui où tu fais 15 minutes de jogging et où tu manques de tomber dans les vapes) où t'as plus le choix. Comme par miracle, une salle de sport vient d'ouvrir dans ma ville. C'est un p****n d'investissement, mais je vais m'inscrire et à moi la machine bizarre où tu balances les bras et les jambes et les cours de body balance (un mélange de taichi, yoga et pilates, c'est super) et de RPM. Et moins d'abdos Kronembourg.
Mes inspirations:
♥ Ma copine Agathe et son article encourageant et très instructif
♥ Pauline de Club Tropicana qui s'y est mise à fond cette année
♥ My american friend Mel et les californiens en général, qui aiment bien manger mais qui se dépensent au moins 3 fois par semaine

La bouffe

J'ai une bonne alimentation, saine et équilibrée. Le fait d'être végétarienne m'a permise de connaître la table de classification des aliments sur le bout des doigts. Je n'ai aucune carence, bref je suis au top. Sauf que mon foie fait de la résistance. Il ne produit pas en quantité suffisante les enzymes qui permettent au corps de traiter le cholestérol. Donc moi qui ne touche pas un bout de saucisson, j'ai un taux de mauvais cholestérol super élevé. Mon amour du fromage et de la bière n'aide pas, c'est sûr. J'ai eu un traitement pendant quelques mois, mais ni moi ni ma docteur ne sommes enchantées de me coller une gélule à vie, en plus de mon cachet quotidien (Levothyrox represent). J'ai donc décidé, pour une période de 15 jours (on y va tranquillement hein), que je ne boirais pas une goutte d'alcool et que j'allais sensiblement réduire ma consommation d'oeufs et de produits laitiers (qui est déjà minime).
Mes inspirations:
♥ Le blog trop cool Absofruitly à base de recettes vegans qui tuent et de gifs débiles
♥ Cet article de Madmoizelle qui m'a un peu dédramatisé le fait d'être vegan
♥ Ce graphique de chez PETA, simple et coloré, parfait pour mon petit cerveau

La beauté

(toujours plus de titres foireux, c'est cadeau). La beauté c'est très subjectif et c'est comme ça. Si j'avais vraiment voulu parler beauté, j'aurais fait un article sur comment cultiver sa gratitude attitude te fait rayonner et bla bla bla. Mais là je voudrais parler de mes cheveux. J'ai une relation amour-haine avec eux et peu importe ma propension à croire aux jolies choses, ça ne change rien. Ils sont jolis mais très fins, pas assez nombreux et regraissent vite. Et vu que je suis une maniaco de la mèche grasse, je me retrouve à les laver tous les jours, ce qui est une très mauvaise habitude et qui les fait graisser. Le cercle vicieux de la chevelure.
Ça va pas être glamour, mais il faut que j'arrive à espacer les shampoings. Et puis fini les produits à la con, je veux du naturel, du sans silicone, et une chevelure de rêve.
Mes inspirations:
♥ La routine cheveux de Tête de Thon, qui est tout simplement parfaite, idéale, bref adoptée.
♥ Les bons conseils de Victoria avec le test de ces produits
♥  Toutes les infos des blogs Beauty Voice et Among The Animals pour utiliser des produits cruelty free

Voilà, vous connaissez toutes mes bonnes résolutions, ce qui va m'obliger à les respecter.
Enfin, demain.
Parce que là je suis au fond du gouffre, avec une affreuse crève, sous un plaid. C'est ça aussi Septembre.

SEPTEMBRE DÉTOX

dimanche 2 septembre 2012

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.