Il faut que je vous parle de ma nouvelle lubie: les clous.
Je cloute tout ce que je trouve. Mon t-shirt loose bleu, une vieille marinière, mon sac...
Manquait plus que les chaussures.


J'avais pas vraiment envie de sacrifier mes Vans, on sait jamais, ma maladresse légendaire me jouant des tours parfois (souvent). J'ai donc profité de la rentrée des classe et de ses promos, et me voilà avec une paire de fausses Converse made in E.Leclerc à 6,80€.
Les clous viennent de chez Ebay, 1,25€ les 100, livraison gratuite. Je pense que 2-3 paquets suffisent.
Une ou deux soirées en célibataire quand mon amoureux bosse un peu loin, la pointe d'un ciseau pour m'aider à les plier, et voilà le résultat!


Des chaussures de punkette de 16 ans comme je les aime.

▲ D.I.Y ▲ STUD (FAKE) CONVERSE

vendredi 31 août 2012

Un dimanche tout doux. Le dernier où je travaillerais cet été. Le dernier avant septembre. Celui où je tire au sort la gagnante du concours des 3 ans!
Merci pour tous vos gentils petits mots qui m'ont tous été droit au coeur, et qui m'ont juste donné envie de faire du blabla ici encore longtemps!
 La main innocente d'internet a tiré le numéro de commentaire de la jolie (made in) Faro!
Je suis bien contente pour toi! Et j'aurais bien fait gagner les 80 autres copinettes!
Merci encore à Happy Home pour leur gentillesse et leur jolis cadeaux... on refait ça l'an prochain?!

Pour que tout le monde profite comme il se doit de ce joli dimanche, je partage avec vous cette chanson, comme un trésor qui m'est cher... Profitez bien d'aujourd'hui, de demain et de toute votre vie ♥


A PIRATE BIRTHDAY ♥ THE WINNER IS...

dimanche 26 août 2012

J'attends Septembre. Un peu impatiemment, je dois l'avouer. Il me tarde de retrouver mes plages un peu plus désertes, de pouvoir aller boire une bière à mon spot préféré sans réserver dès le matin, que ma petite voisine qui fait que crier et courir après mes chats retourne à l'école... (hin hin hin). Non, je ne suis pas aigrie, mais cet été de boulot intensif m'aura laissé sur les genoux.

Squattage de piscine et beau temps

Super fête de Chloë pour les 30 ans de Francis  et faux Johnny

Oui, j'ai défilé en Alice dans toute ma ville et j'ai enchaîné sur une soirée rock

On a fêté l'anniversaire de Rosette à la plage

On a organisé un concert au port ostréicole avec Infamous Kids et Los Di Maggios
L'application la plus drôle du monde, merci super Poulette Magique
 Bien sûr, je sais que quand les premières lueurs d'automne apparaîtront, je regretterais vite le sable chaud et les journées à rallonges. Comme d'habitude. Et puis ce serait mentir que de dire que je n'en ai pas un peu (beaucoup!) profité. J'ai bien rigolé j'ai dansé j'ai chanté j'ai fait la folle, le tout en compagnie de mon amoureux et de mes amis...Et quand viendra des jours plus froids, j'aurais tous ces jolis souvenirs pour me tenir compagnie!

Bonne fin d'été les amigos ♥
(et merci à ma mignonnette Chloë pour ce gif endless summer) 

I'M GOING BACK HOME TO THE WEST COAST

samedi 25 août 2012

Vous ne le savez peut-être pas, mais cette date du 16 août qui marque la disparition de mon cher Elvis Presley est également la date de naissance de mon petit blog de pirates. Et c'est même pas fait exprès.

Et aujourd'hui, mon petit blog a 3 ans.

Trois ans de photos débiles et de racontages de vie, de musique cool et de jolies pensées, trois ans qui sont passés en un soupir tellement j'aime partager avec vous, les amies de cœurs, les copines trop cools et les lecteurs de passage. J'vous dis merci, vraiment, parce vous me mettez du baume au cœur avec vos petits mots, vos conseils et votre présence, et avoir toutes ces pensées positives autour de soi, ça aide vraiment à rendre la vie plus jolie ♥

J'ai décidé de marquer le coup, de vous faire un petit cadeau pour célébrer ensemble ce 3ème anniversaire.
Une jolie boîte pleine de surprises de pirates!
Les adorables créateurs du shop Happy Home m'ont aidé à vous gâter.
Du masking tape, une trop belle carte postale, un miroir de poche (merci Happy Home!), des caissettes à cupcakes, un collier étoile, voilà tout ce qui vous attend dans cette "pirate box"!


Pour participer, rien de plus simple, il suffit de laisser un commentaire ci-dessous et d'aimer (en cliquant ici) la page facebook de Happy Home (vous ne le regretterez pas!). Pensez à mettre votre petit nom que je vous identifie! Si vous en avez envie, vous pouvez aussi rejoindre la page facebook du blog ici.
Vous avez jusqu'au dimanche 26 août pour participer.

A PIRATE BIRTHDAY

jeudi 16 août 2012

J'ai toujours aimé faire des petits trucs de mes petites mains, telles que des sacs ou des barrettes, ou même rajouter de la largeur sur mes pantalons de lycée pour qu'ils soient pattes d'éph.
Mais malgré mon amour du DIY, j'ai toujours été confronté à un grand mystère : le tricot. Oui, vraiment, les aiguilles, les fils, tout ça m'a découragé d'avance.
Mais l'hiver dernier, devant ma cheminée, je me suis dit que je pourrais quand même faire un effort, et que je me voyais bien tricoter comme ma maman, et que ça pourrait vraiment me plaire.
Jusqu'à juillet, je n'avais toujours rien fait, mais comme un petit miracle, j'ai reçu le kit La Fiancée du Pirate de Peace and Wool, comme pour me dire "Vas y Louison" (le premier qui trouve la référence a gagné un bonbon)


Peace and Wool, c'est plein de jolis kits et de bouts de laine tout doux, mais c'est surtout une philosophie qui me plaît beaucoup: tricoter pour renouer avec ce qu'on a oublié d'apprendre, pour fabriquer quelque chose de ses petites mains, pour faire plaisir à soi ou à quelqu'un, pour le plaisir de prendre son temps.
Comme ils aiment l'appeler, une "petite résistance indignée" face au toujours plus, toujours plus vite qu'on vit au quotidien.



Tous les kits sont livrés dans un sac en coton trop cool. Une fois que je serais devenue une pro du tricoting, je pense que je ferais un bonnet pour mon amoureux et des cadeaux à mes copines mamans.
(enfin on reparle quand j'aurais réussi à faire la suite de mon montage de mailles)

PEACE & WOOL ♥ PIRATES

lundi 13 août 2012

Depuis un petit moment déjà, je pensais à prendre part à cette initiative. Toute simple, mais qui nous sort un peu la tête de l'ordi pour nous mettre les pieds dans l'herbe.
C'est un secret pour personne, consulter un blog, ou n'importe quelle autre page sur le web, ça produit des émissions de CO2. Toujours plus de CO2. Alors, que faire pour neutraliser l’influence que notre blog peut avoir sur l’environnement ?
Planter un arbre. 
Pour de vrai, en Bretagne, un arbre qui va compenser les émissions en carbone comme ça:
(attention minute intelligence) Sachant que la capacité d’absorption d’un arbre est estimée à au moins 5 kg de CO2 par an, et qu’un blog moyen en émet 3,6 kg, la plantation d’un arbre pour un blog doit permettre la neutralisation de son empreinte carbone sur l’environnement. La durée de vie moyenne d’un arbre étant de 50 ans, nous sommes assurés d’une compensation carbone durable, et même plus importante.
bonial – promos et catalogues en ligne – un petit geste pour la planète
Je vous invite vivement à adopter vous aussi un arbre. Rendez-vous sur ce site pour participer!

MON BLOG EST NEUTRE EN CARBONE. ET TOI?

jeudi 9 août 2012

J'aime bien prendre mon temps pour faire les choses (aka je suis une grosse feignasse), et depuis longtemps je pensais regrouper les adresses des endroits que j'ai le plus aimé à L.A. pour les futures petites veinardes qui iront s'y balader.
Ça fait juste 4 mois que je suis rentrée, mais comme on dit hein, mieux vaut tard...etc...


En route baby pour les meilleurs spots de Los Angeles!

LA BOUFFE

A chaque fois que je vais dans un restaurant français depuis mon retour, je pousse un gros soupir et j'ai une pensée émue pour toutes les incroyables choses que j'ai mangé en Californie. Pour votre plus grand plaisir, beaucoup de photos de moi ou de mon boyfriend avec de la nourriture vont suivre.

Tender Greens (201 Arizona Avenue, Santa Monica CA, 90401)
Ce super spot nous a accueilli pour notre premier repas sur le sol américain. Autant dire qu'on était pas frais, à la différence de ce qu'on a mangé. Cette petite chaîne de restaurants se fait un honneur de proposer des produits frais, locaux, bio, bref c'est trop bon.

Veggie Grill (2025 Wilshire Blvd, Santa Monica, CA 90403 mais il y en plusieurs en Californie)
Le fast-food que je regrette un peu plus chaque jour. C'est vegan, c'est pas cher, c'est délicieux. Leurs frites de patates douces sont à se damner et leur Carrot Cake inoubliable.

Blue Plate (1415 Montana Ave, Santa Monica CA 90403)
A quelques centaines de mètres de là où on vivait, dans la jolie et longue Montana Street, se cache ce resto, ouvert toute la journée. Leurs smoothies sont à tomber et ils ont une super carte de soupes. Ce n'est pas que végétarien, mais une fois de plus tous les produits sont frais et par conséquent, délicieux.

Gjelina (1429 Abbot Kinney Blvd, Venice, CA90291)  
Notre adorable copine Luzette nous a invité dans ce restau "hipster/classe", très à la mode, dans le quartier de Venice, mais très différent du front de mer et de ses freaks! Il vaut mieux aller le midi pour que ça reste abordable, et c'est pas rare d'y croiser une star. Pour en revenir au repas, c'était très fin et délicieux, leurs pizzas sont incroyables et ils ont un super choix de vin.

Flore Cafe (3818 W. Sunset Blvd. Silverlake, CA 9002)
Dans le quartier de Sunset Junction, anciennement populaire et recolonisé par les hipsters, se cache ce café vegan, où j'ai regretté de ne pas pouvoir tout goûter. Je me suis contenté d'un BLTA (fake Bacon Lettuce Tomato Avocado) et d'un smoothie fruits rouges. Une tuerie.

Juicy Burger ( 6340 Hollywood Boulevard  Los Angeles, CA 90028)
HOLY JUNK FOOD! Sur le boulevard aux étoiles, pas très bien indiqué, se cache ce fast-food aux burgers indescriptibles. Prévoyez une bonne marche après (ou une grosse sieste), mais allez y! Merci à ma copinette Chloë pour les bons plans (cholestérol ah ah!)

Urth Café ( 2327 Main Street, Santa Monica CA 90403)
Un spot très agréable, avec une terrasse et un jardin où il est agréable de se prélasser. Tout est bio et il y a beaucoup de plats végétariens. Il y a souvent beaucoup de monde et ça nous a mis bien la pression; ils prennent les commandes hyper vite avant qu'on aille s'asseoir, alors on a pris un peu au pif. J'ai pris un cheesecake au dessert, et à 3 on a pas pu le finir! (ni le prendre en photo d'ailleurs)

Et bien sûr, les incontournables chaînes de fast-food qui dépotent: Chipotle, pour un repas à la mexicaine bien copieux, et In-N-Out pour les 3 formules de burgers basiques mais trop bons.
 
C'est malin, maintenant, j'ai faim.

LE SHOPPING

Je suis partie (à regret) avec un compte bancaire mal en point et je suis revenue sans le sou, mais ça valait le coup.

Melrose Avenue
Pas très loin du quartier d'Hollywood, Melrose Avenue nous régale. Déjà par son nom mythique, puis par tous les magasins, bars et shops cools qui s'y trouvent. Beaucoup de friperies, de magasins pas chers californian bling-bling, et aussi tous les incontournables: un Urban Outfitters obése, American Apparel...
Il y a aussi beaucoup de shops de tatoueurs, plus ou moins attirants, dont celui chez qui j'ai été faire mon ancre de pirate; Body Electric. Et bon à savoir, beaucoup de bars sympas juste à côté, comme The Dark Room, avec un photomaton à l'intérieur du bar!

Third Street Promenade (1234 4th St, CA 90401)
C'est la seule rue piétonne de Los Angeles. A deux pas de la jetée de Santa Monica, elle concentre un nombre de boutiques cools au mètre carré totalement indécent. Urban Outfitters (je crois sérieusement qu'on y est allé genre, une fois par jour, le mal incarné), Forever 21, Anthropologie, Sephora, Levi's, Lush, Bebe, Abercrombie, Gap, j'en passe et des meilleurs. Le temple de la consommation, le vrai. Mais immanquable.

Wacko (4633 Hollywood Blvd, Los Angeles CA 90027)
Attention, shop caverne d'Ali Baba/galerie d'Art qui vend tout ce que tu voudrais acheter dans une vie. Genre les gadgets superficiels mais indispensables à la Urban Outfitters puissance 1000. Six rayons de livres au milieu de bougie de la Vierge et de coussins Bambi. En rédigeant cet article, je me rends compte qu'ils ont un site internet (cliquez sur le nom), je suis foutue.
Wacko!

L'IMMANQUABLE

On paraît cools comme ça, mais faut pas se leurrer, on est de vrais touristes. J'ai presque crié en voyant le signe Hollywood au loin. Si ça vous parle, voilà quelques endroits à ne vraiment pas louper.

Hollywood Boulevard (Hollywood Boulevard, Los Angeles, CA 90028)
La fameuse avenue aux étoiles est beaucoup moins glamour que ce que j'imaginais. Beaucoup de shops de touristes et de rabatteurs pour des tours en bus. En même temps, je marchais les yeux baissés pour localiser les étoiles de mes idoles. La première que j'ai vue, c'est Lassie. Quand vous irez vous aussi traquer la mémoire hollywoodienne, n'oubliez pas de déjeuner au Juicy Burger vu plus haut!

Griffith Observatory (4730 Crystal Springs Drive, Los Angeles, CA 90027)
Vous reconnaitrez forcément cet endroit mythique, c'est le décor de la scène d'ouverture de "La Fureur de Vivre" avec James Dean (une statue lui rend hommage d'ailleurs). L'endroit est superbe, au milieu des collines boisées, et offrant une vue FOLLE sur tout Los Angeles.

Santa Monica Pier (200 Santa Monica Pier, #A, Santa Monica, CA 90401)
J'en ai déjà parlé dans cet article, mais j'aime bien radoter. La jetée de Santa Monica est un vrai cliché, avec ses musiciens qui espèrent se faire remarquer, ses odeurs de churros, son restaurant Bubba Gump et ses spécialités de crevettes, ses vendeurs de souvenirs et sa grande roue tellement charmante.

Beverly Hills (421 North Rodeo Drive #1, Beverly Hills, CA 90210)
Le quartier que je n'ai pas vraiment aimé, mais où tu es obligé d'y aller pour chanter le générique de la série éponyme et la chanson de Weezer. Vraiment. Sinon, tout est démesuré, les boutiques de luxe de Rodeo Drive se succèdent les unes après les autres et il y a toujours une immense queue devant Sprinkles Cupcakes.
Non, mais Beverly Hills, c'est tellement surfait, tu vois

Sunset Junction (3922 West Sunset Boulevard, Los Angeles, CA 90029)
J'en parlais un peu plus haut, c'est le quartier du resto vegan de l'amour Flore Cafe. A la base quartier populaire voire pauvre, ce spot est devenu le repaire des hipsters les plus branchés de Los Angeles (est ce qu'on dit encore "branché" où est ce que je suis vraiment périmé?). Dans les rues, boutiques de créateurs et mecs tatoués à moustache de Salvador Dali, et dans la chaleur de l'air californien, une coolitude à la limite de l'indécent.
Sosie de Samantha Ronson - Hispter Land - Où est Charlie?

Venice Beach (Venice Beach, Los Angeles, CA 90291)
Pour tout ce que j'ai déjà raconté dans cet article, pour mes souvenirs magiques de voir mon amoureux skater là-bas, pour tous les freaks qui y trainent, pour l'ambiance indescriptible de ce spot que j'aime tant, aux racines punks derrière la façade de ses shops de souvenirs Made in China. J'y serais bien, là maintenant. 
Copyright boyfriend pour les photos trop belles.

LOS ANGELES CITY GUIDE

mardi 7 août 2012

Il y a des jours sombres. Des jours où tu t'en veux de t'être plaint qu'il fait pas beau ou que les gens font la gueule. Des jours où deux lignes lues sur internet te brisent le cœur. Des jours comme hier.

J'ai déjà parlé de mon amour caramel mou pour le punk rock dans cet article. Rien n'a changé depuis. J'ai fait des concerts vraiment cools, des petits dans des caves bordelaises et des gigantesques, je me suis même acheté une basse (maintenant faut répéter hein), j'ai rencontré des gens géniaux, en particulier une personne, qui a influencé ma vie depuis mes 15 ans, Tony Sly.

Tony Sly, c'est le chanteur de No Use For A Name, le premier groupe de punk rock que j'ai écouté. Ça peut paraître étrange, voire débile, mais si je suis celle que je suis aujourd'hui, c'est en grande partie grâce à eux. Les mélodies et les textes sont devenues la bande originale de ma vie, et quand j'écoute More Betterness!, j'ai des frissons qui me parcourent, les émotions d'une époque qui reviennent; tel Proust et sa madeleine, moi j'ai ces chansons éternelles.

J'ai eu la chance inouïe de les voir deux fois en concert à Bordeaux, et de le voir lui en acoustique à Los Angeles.
En 2003, j'ai sauté partout et j'ai même chouiné un peu sur mes favorites; en 2009, je suis monté sur scène et j'ai chanté (faux) avec le bassiste, avant de me jeter dans la foule.
Et puis il y a 3 mois, alors que l'on finissait notre trip sur les routes californiennes dans un rade de Los Angeles, je l'ai rencontré. Pour de vrai. Mais ça aussi, je l'ai déjà raconté dans cet article. Avec un sourire ému, je vous ai décrit ce moment magique, où tout était incroyablement à sa place.
J'ai encore dans la tête ces souvenirs, je sens encore le regard souriant de mon amoureux posé sur moi, alors que j'échangeais quelques mots avec ce gars tellement gentil. Je lui ai dit bêtement qu'on était français, hyper heureux de tomber sur son show pendant nos vacances californiennes, bla bla bla, on trinque, bière pour moi et vin rouge pour lui, pas vraiment un choc des cultures. Puis, je prends sur moi, et je le remercie. Je le remercie d'exister, de m'avoir autant donné depuis toutes ces années, mais attention je suis pas une groupie moi, je suis juste une fille heureuse et accomplie, et ça c'est un peu grâce à lui. Il rigole, et monte sur scène et joue une de mes chansons préférées en acoustique,  en la concluant comme ça "Thank you guys, and for the French, merci beaucoup, super cool!" Hi hi hi, trop de bonheur hein.

Mais hier, tous ces beaux souvenirs, ces moments inoubliables, se sont assombris.
Tony Sly est parti.
J'ai lu ça minablement sur facebook, et je n'ai pas vraiment voulu y croire ou le comprendre. Puis le temps que la page officielle se charge, j'ai commencé à réaliser. Je me suis effondrée. Je me suis réfugiée dans les bras de mon boyfriend, sanglotante et définitivement inconsolable.
Il n'avait que 41 ans, c'était un homme, un papa et un artiste incroyable, qui avait encore beaucoup de choses à nous offrir et à partager. Les raisons de sa mort ne sont pas encore connues, mais à vrai dire, peu importe, il n'est juste plus là. C'est comme si j'avais perdu une personne de ma famille. Ça peut paraître exagéré, mais bizarrement c'est également ce que ressentent mes meilleurs potes. On est orphelins.

Après cette terrible annonce, on est partis, entre amoureux et amis, en vélo pour le centre-ville. Il fallait célébrer, et c'est devant mon cher bassin, sous un soleil rougeoyant que l'on a trinqué à Tony Sly, à sa vie et à son héritage. Les yeux larmoyants, le cœur en friche, et un verre de vin rouge à la main.

A TRIBUTE

jeudi 2 août 2012

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.