Je suis rentrée de Los Angeles il y a un mois et demi maintenant. J'ai encore tellement de choses à raconter sur ce voyage, c'est comme si j'y étais restée une année entière. La Californie m'a émerveillée.


Après notre réveil et un copieux petit déjeuner à Huntington Beach, nous avons repris la Pacific Coast Highway en nous arrêtant dans la plupart des villes de la côte. Sincèrement, il aurait fallu plusieurs jours pour apprécier chacun de ces spots incroyables. Dana Point, San Clemente, Newport Beach, promis on reviendra.


On a voulu ensuite jouer aux aventuriers et découvrir les incroyables spots de surf de Trestles. Pour y accéder, il faut passer au dessus d'une autoroute, au milieu d'une forêt et sous une voie ferrée, mais ça vaut le détour. 


Nous avons continué notre chemin, sur lequel on a croisé des écureuils amicaux et une vue imprenable.
On a déjeuné à 16h à Encinitas, et on s'est retrouvé à 18h à La Jolla, à squatter la devanture d'un Starbucks et sa wifi magique pour trouver un hôtel pour le soir-même à San Diego. On a eu la chance de trouver un hôtel pas cher/basique dans le quartier de Gaslamp, qui est le cœur historique de la ville. Rassurés d'avoir un spot pour dormir, nous avons fait une dernière pause avant de rejoindre San Diego. 
La ville de La Jolla est une station balnéaire avec des maisons magnifiques, et une plage qui m'a fait pousser des petits cris de joie: ses uniques occupants étaient une gigantesque famille de phoques! 

Des phoques! Des phoques partout!
Le phoque léopard!
Le dresseur de phoques




Ah sinon je vous ai pas dit mais j'emménage à La Jolla
 San Diego nous a accueilli à la nuit tombante, et nous avons trouvé notre hôtel à la lueur des lampadaires à gaz, qui donnent leur nom à Gaslamp Quarter, ce quartier d'une autre époque qui nous a immédiatement conquis. 
Dans la douce soirée californienne, nous sommes allés boire des bières fraîches dans un pub irlandais The Field, même que j'ai chanté Fields Of Athenry avec le groupe qui animait la soirée. 

Par un heureux hasard, le bar le plus cool du monde se trouvait juste devant notre hôtel pas cher. Neighborhood, c'est un endroit complétement dingue, avec une porte secrète en fûts de bières, des sanitaires de contes de fées, des Veggie Burgers et Grilled Cheese de gourmets et une déco trop cool pour être vraie. 

The Field

Neighborhood

Cette incroyable journée touchait à sa fin, et après une dernière bière, nous sommes rentrés main dans la main (enfin on a traversé la rue quoi) sous les étoiles de Californie. Heureux.

THE ROAD TRIP #2: HUNTINGTON BEACH - SAN DIEGO

mercredi 23 mai 2012

Quand j'étais gamine, je m'en tapais complétement des mariages. Ce serait bien trop facile de faire le lien avec le divorce parental, c'est juste que ça ne m'intéressais pas. Adolescente, j'étais même sûre et certaine que je ne marierais jamais, aucun intérêt. Tout ça a bien changé.


Ces dernières semaines ont été riches en émotions. J'ai vu des yeux briller, des embrassades, des rigolades et des danses débiles all night long. J'ai vu que nous avons tous grandi, mais que nos sentiments restent les mêmes. J'ai aimé voir des gens si importants pour moi se faire une promesse d'amour éternel; ça a fait battre mon petit cœur encore plus que d'habitude. La main dans celle de mon amoureux et des étoiles plein les yeux, j'ai regretté que cette journée passe si vite. Tant pis, les souvenirs n'en seront que plus jolis.

C'EST L'HISTOIRE DE LA VIE

lundi 21 mai 2012

(clique donc, c'est à écouter en lisant cet article) ♥
Quand on a commencé à préparer notre voyage à Los Angeles, on s'était dit que ce serait cool de bouger un peu. On avait donc prévu d'aller à San Francisco, par la route de la côte (Pacific Coast Highway ♥), en s'arrêtant à Morro Bay, dans la forêt de Big Sur, à Santa Cruz (j'avais même trouvé un hôtel parfait entre un tatoueur et une pizzeria en bord de plage). Mais lorsqu'on a voulu partir le dimanche matin, on s'est retrouvé en pleine tempête de fin du monde: vent, pluie, route boueuse... Et la météo de la semaine n'était guère plus fun. Alors on est revenus sur nos pas, et on s'est dit que le Sud, ce serait pas mal non plus.

On a chargé les valises dans notre grosse voiture blanche de papa et on a suivi la côte et le soleil, direction finale San Diego.


C'est assez magique de s'engager sur la freeway et de voir défiler les panneaux aux noms de villes de chansons de Sublime. Long Beach est notre premier arrêt, sur la plage qui a vu défiler les meilleurs groupes et les meilleures vagues. On joue les touristes, on regarde les pélicans plonger, on se ballade sur la jetée, on fait des films Super 8 (sûrement surexposés!), on se dit que la vie est fort jolie, en particulier quand tu accomplis un de tes rêves.


Les villes se succèdent, toutes aussi cools les unes que les autres. Je voudrais pas dire, mais on se croirait à la maison. On s'arrête manger à Seal Beach, tout au bout de la jetée où se côtoient pêcheurs et pélicans. Qui aurait pu imaginer qu'au bout de cette jetée se trouverait un dinner 50's typiquement américain? Pas moi, mais c'est le genre de surprises que j'adore. Chez Ruby's Dinner, tout est beau et les serveurs ont un petit chapeau et une moustache.

 

Une Budweiser, un veggie burger et un tiny sundae (heureusement que j'ai pas pris une taille normale) plus tard, j'ai plus de ventre mais je suis toujours partante pour l'aventure. La Pacific Coast Highway ensoleillée qui longe l'océan est digne du plus grand cliché, mais c'est tellement beau! Arrivés à Huntington Beach, c'est mon boyfriend qui commence à défaillir comme moi à Disneyland. "Non mais attends! C'est le pire spot de surf! Le plus connu; avec les vagues qui passent sous la jetée!" Oui tiens, effectivement, je commence à réaliser que je foule la plage d'un des spots les plus mythiques du monde, pendant une compétition de surf. Ni une ni deux, on décide qu'on restera là le reste de la journée et la nuit.


On a un peu regretté de ne pas avoir un van quand la plupart des hôtels affichaient complets, mais on a réussi à trouver un pas trop mal à quelques kilomètres, avec un lit king size et une baignoire (d'ailleurs, je suis redevable à la wifi gratuite de chez Starbucks et à l'application Booking). On revient en centre-ville/plage après avoir posé nos valises, pour mieux dévaliser les surfs-shops, voir le coucher de soleil californien que j'aime tant, et boire une grande bière glacée dans un pub irlandais aux serveuses aux boobs proéminents. Puis on a mangé les meilleurs tacos de la côte chez Wahoo's Fish Tacos, on a rencontré un ours bizarre, et il était plus que l'heure d'aller se coucher.



LE ROAD TRIP #1 : LOS ANGELES - HUNTINGTON BEACH

samedi 12 mai 2012

Il y a quelque chose que je voulais vraiment ramener de Californie. Quelque chose qui me tenait à cœur, qui serait à moi, pour toujours.
Un truc de pirate.






Avec beaucoup d'amour et de bonheur (même si ça piquait un peu), je suis rentrée à la maison, loin de Los Angeles, mais en emportant avec moi un petit morceau de Californie et beaucoup d'amour. 

Je pensais que je ne pourrais pas être plus heureuse, mais en fait si: l'incroyablement talentueuse et adorable Natacha Birds a fait de moi une birdy girl, me représentant avec mon fidèle nœud et ma belle ancre. Je suis complétement amoureuse de son travail et il me tarde d'être renfloué du voyage pour m'offrir mon propre birdy bag de pirate dans son super shop!

THE PIRATE GIRL

jeudi 3 mai 2012

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.