Hier après-midi, un article paru sur la page facebook de la marque de cosmétiques Lush France a attiré mon attention. J'aurais peut-être mieux de fermer internet vite fait, bien fait, mais non, je m'y suis attardé.

La marque de cosmétiques anglaise Lush a décidé de défendre la cause des animaux en faisant une campagne contre le gavage des oies pour le foie gras. Étant végétarienne, je ne peux que saluer le fait qu'une marque éthique et populaire profite de son image pour faire prendre conscience aux gens de la réalité du gavage. (ça aurait été la même si ça avait concerné l'élevage industriel)

Je m'attarde sur leur page et commence à constater des réactions incroyables, des commentaires pas possibles du genre "Nous on vous emmerde pas à dire que peut etre que les légumes ont une conscience et qu'ils aiment pas être mangé..." ou encore "Alors arrêtez de vous tirez dans les pâtes, moi perso, j'aime le foie gras, il est vrai que les images que vous montrez sur ces pauvres oies sont plutôt choquante, et que ça peut "nous" (mangeurs de foie gras) choqué et calmer pour un petit moment, mais croyez moi, au moment de Noel je suis certaine qu'on sautera tous sur le rayon foie gras." (Bon ok, j'avoue, j'ai choisi que le meilleur, y avait des commentaires bien plus développés et qui argumentaient bien le débat) 

Je suis végétarienne depuis plus de 5 ans maintenant, et je peux vous dire que la phrase qui m'a le plus cassé les rouleaux, c'est la première. "Mais tu culpabilises pas quand tu manges de la salade, elle a une conscience tu sais." Qu'est ce que tu veux répondre à ce genre de fausse blague pourrie? Je ne sais toujours pas.
Mais j'ai pris mon courage (ou mon inconscience, je sais pas trop) à deux mains et j'ai répondu à ces commentaires. Poliment, d'abord. Du genre "Encore heureux que les gens ne passent pas leur temps à râbacher aux végétariens que les légumes ont une conscience, c'est déjà assez pénible de l'entendre de temps en temps."
Puis j'ai fait part de mon point de vue, toujours tranquillement: "Quant aux gens qui mangent de la viande produite de manière industrielle, pour moi ils ne peuvent pas être contre les mauvais traitements sur les animaux. Je ne dis pas qu'ils sont pour, mais il le cautionne d'une certaine manière."
Et j'ai finalisé par le fait que j'étais surprise de la réaction des gens. Etant tous fan de Lush, ils sont bien au courant que ce n'est pas la première fois que la marque s'engage dans des causes qui méritent d'être défendues. 

 Mais après j'ai perdu mon sang froid. Comme toujours quand une cause me tient à cœur, y a toujours un moment où je m'emballe. Du genre à balancer "Je me dis que quand les réponses sont vides de sens mais bourrées de fautes d’orthographe, c'est qu'il est temps de clore la conversation."
Ouais, c'est pas très sympa. Pour le coup, ça a fusé de partout, m'accusant de mesquinerie et tout, ce qui est vraiment pas cool quand t'essaie d'avoir la gratitude attitude. Mais c'est vrai que ça l'était un peu, mesquin, et ça ne me plaît pas.

On en vient au pourquoi du comment du titre de cet article. Je ne suis pas militante parce que ça me fait trop mal au cœur. Je n'ai pas la force de supporter les débats stériles, et même les débats tout courts d'ailleurs. Je déteste les conflits, alors en créer un ça me dépasse. Et c'est la même chose pour toutes les causes. Je n'arrive pas à rester calme et diplomate, je m'emballe comme pas possible, et je sors souvent de mes gonds, ce qui ne fait pas vraiment avancer le débat. Mais où est le juste milieu? Est-il possible qu'il y en ait un? Peut-on s'engager "juste un peu"?

Je ne parle pas seulement de ce qui concerne le végétarisme, mais bien de toutes les causes qui méritent d'être défendues. Je trouvais ça important de  re-tweeter Amnesty International la veille de l’exécution de Troy Davis, mais je me sentais aussi très bête de ne pas m'y être intéressée avant. Pareil pour la diminution des fonds pour les associations caritatives, il y a les Restos du Cœur dans la ville voisine, et je suis loin d'être capable de devenir bénévole, alors qu'ils en ont besoin.

Je suis toujours tiraillée par ce sentiment d'action et la peur de ce que ça implique. Alors je fais au plus simple et au plus faible, je ne milite pas.
J'ai gentiment fini ma participation à ce débat par "Une fois de plus, je ne visais pas mesquinement quelqu'un  mais plutôt certains commentaires du genre "ne nous empêchez pas de manger du foie gras" alors que ce n'est pas la question. Je viens aussi du Sud Ouest, j'ai mangé du foie gras avant d'être végétarienne, je sais que les éleveurs et les agriculteurs sont proches de la nature et ont un savoir que très peu possèdent. Mais ne supportant la cruauté sur les animaux, je suis juste contente (je me répète) qu'une marque qui ait une telle popularité que Lush prenne le temps de d'engager afin de sensibiliser les gens qui ne le sont peut-être pas encore."

Ouais, je suis faible. Et plus jamais je ne me ferais avoir par ces débats virtuels.

POURQUOI JE NE SUIS PAS MILITANTE

jeudi 29 septembre 2011


Ne nous y trompons pas. Malgré ces belles journées ensoleillées, l'automne est là, et bien là. A nous les soupes de potirons, la nuit qui vient plus tôt, les chocolats chauds, les collants sous les jupes, et surtout, l'hiver qui se rapproche.
Pour nous réconcilier avec ces jours qui arrive, une petite sélection de jolies choses trouvées au détour de We ♥ It et Tumblr.


Et la bande originale pour accompagner les jours qui raccourcissent...



Pour terminer, je voudrais vous remercier. Pour tous les petits mots laissés ici et sur twitter, toutes les pensées positives qui m'ont accompagné samedi matin. En plus de me toucher en plein coeur, je me suis vraiment sentie soutenue, et je peux vous le garantir, rien ne favorise plus la confiance en soi. L'entretien s'est bien passé, je n'ai pas eu peur. Je n'ai pas eu de réponses, mais je serais fixée cette semaine.

WELCOME AUTUMN

dimanche 25 septembre 2011

Je ne suis pas une fille stressée. Non, ça n'est pas mon genre, que ce soit pour un examen de fac ou une rencontre importante. Mais aujourd'hui, je dois l'avouer, je n'en mène pas large.

Samedi, j'ai un entretien. Avec le maire de ma ville. Pour un poste qui me plaît, le premier depuis la fin de mes études qui n'est pas un job alimentaire ou un stage. Ça s'éloigne un peu de ma filière initiale l'audiovisuel, mais j'ai envie d'essayer, pour voir ce que ça fait d'être contente de se lever le matin pour bosser.

Il y a quinze jours, je n'arrivais plus à fermer l’œil. Je dormais une heure, me réveillait en sursaut, arrivant difficilement à m'extirper de rêves sans queue ni tête. Je me levais avec une tête de zombie, partant au travail en me disant que ce boulot ne serait pas pour moi, que je serais reparti dans mes galères du pôle emploi en bois. Puis un rayon d'espoir illuminait ma journée, et j'y croyais à nouveau, "oui après tout moi aussi j'ai une chance de l'avoir". Bref, un vrai ascenseur émotionnel qui te laisse à la dérive.

Je ne pouvais pas continuer comme ça. Alors j'ai respiré un grand coup, et j'ai pensé à ce que j'avais déjà. Tout ce qui me rend heureuse et qui m'aidera à rebondir au cas où ce ne serait pas mon heure. Et oui, j'en ai des choses qui me rendent heureuses, que ce soit un simple sourire de mon amoureux, un ronron persistant de chat qui m'aide déstresser, des amis qui sont une famille, des projets pour après... Non, ça ne vaut pas le coup de ne plus dormir de la nuit.

Je ne vous dis pas que samedi je ferais ma fièrote, ça non. Mais alors que je serais dans la salle d'attente, les mains moites et le ventre noué, je penserais à tout ça. Et tout ira mieux.


Trouvé sur tumblr

AFTER MIDNIGHT

jeudi 22 septembre 2011

Rien n'est plus magique que de découvrir des chansons qui deviennent la bande originale de notre vie.

Lors de mon premier voyage en Suède, à Göteborg en 2003, je suis tombé sur ce clip inconnu au hasard des chaînes suédoises. C'était pop, fun, et ça me mettait de bonne humeur.



 Je me mis donc à la recherche de l'album de ce groupe, connaissant juste leur nom, The Lost Patrol, et cette chanson cool. Mais bizarrement, impossible de le trouver. Je fais la tournée des disquaires de la ville, non, rien. Ce n'est pas dans mon habitude de rentrer broucouille. Je continue ma traque jusqu'à Stockholm, où je dois passer deux jours absolument pas prévus dans mon programme initial. Et là, miracle, ma copine Ingela trouve le précieux album au détour d'un bac à cd d'un magasin du genre Galeries Lafayette.
Je profite des trois heures du retour en train de Stockholm à Göteborg pour enfin écouter cet album, Songs About Running Away. Et je découvre que ça n'a absolument rien à voir avec la première chanson découverte, Alright. Mais alors rien du tout.

J'avais accroché au côté fun de Alright, je me retrouve avec un album bizarre, triste, parfois même un peu expérimental. Et je découvre la vraie histoire de ces chansons. Dennis Lyxzén, plus connu pour être le chanteur de The (International) Noise Conspiracy et du groupe hardcore punk bourrin Refused, a crée cet album alors qu'il avait le cœur brisé en mille morceaux après une rupture.
Tout prend son sens. Et cet album introuvable, secret et étrange, parfois même imparfait, me touche en plein coeur. Et m'a suivi tout au long de mon petit chemin de vie depuis 2003.


Aujourd'hui, je le partage un peu avec vous, comme un secret bien gardé, parfait pour ce permier dimanche où l'automne a décidé de montrer le bout de son nez. 

(L'album complet est sur Spotify The Lost Patrol – Songs About Running Away )

SONGS ABOUT RUNNING AWAY

dimanche 18 septembre 2011

Ma maman m'a toujours dit que pour être à la mode, il ne fallait pas la suivre.

Inconsciemment, cette phrase a dû m'influencer depuis que je suis en âge d'acheter mes propres vêtements. Voilà pourquoi mon placard déborde de robes à pois, de chaussures à paillettes, de t-shirts de groupes de rock et de jupes plissées.

Et voilà ce qui me fait envie chez Asos en cette rentrée 2011.



Un top à pois corail, des mini creepers léopard, un t-shirt de pirate, un cartable écossais, une robe de poupée et une bague multicoeurs.

SEPTEMBER OUTFIT

dimanche 11 septembre 2011

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.