Mon petit pêché mignon, c'est de passer des heures sur les sites de mariages américains. Et ce sont des heures de rêves et d'inspirations pour un futur beau jour (je m'emballe pas hein, mais on sait jamais)
J'ai eu un gros coup de cœur pour ce mariage anglais en bord de mer, à l'univers rétro et à la douceur omniprésente. (et ce petit carlin, bon sang, je veux le même)




Retrouvez l'intégralité des photos sur Rock'n'Roll Bride, mon site préféré ♥

WEDDING FEVER

mardi 26 avril 2011

Je m'en doutais un peu, mais ce weekend à La Rochelle a été magique.
Partis de Bordeaux sous un soleil prometteur, on est vite arrivés à notre hôtel au nom pas très punk "Le Domaine Du Château". La première bonne surprise du weekend, un appart pas trop cher et un cadre idyllique, que je vous recommande chaudement si vous êtes dans les parages (y avait même une pisciiiiiiiiiine mais bon on se l'est pas tenté).


On est devenus des pros des transports en commun en moins de temps qu'il en faut le dire, et on est partis à l'assaut de la ville, le sourire aux lèvres. On a profité du soleil, on a rigolé, on a bu des bières au soleil face au Vieux Port, et il était déjà l'heure de rejoindre La Sirène, la nouvelle salle de concerts qui tue.


Ce concert, on l'attendait depuis une dizaine d'années. NOFX c'est la bande originale de notre adolescence, le groupe qui donne un peu trop envie de sauter partout et d'avoir les cheveux bleus. Et puis en première partie on a adoré la sincérité de Old Man Markley et le pop-punk de Teenage Bottlerocket, donc oui, un concert parfait. Si je rajoute qu'après on a papoté avec les musiciens de ces groupes, vous aurez un aperçu de mon idée de concert parfait.


(Je passe sur le retour du concert avec un chauffeur de taxi béarnais avec qui j'ai manqué de chanter en gascon tandis que mon pote Bert se prenait pour un policier en filature.)Le dimanche était un jour heureux, l'anniversaire de mon amoureux d'amour, que nous avons célébré en se baladant comme de vraies touristes, avec repas au bord de l'eau et glace italienne au soleil.


Je ne connais pas de bonheur plus agréable que de partir de chez soi, même pas très loin, de faire des rencontres géniales, de profiter de chaque instant. Puis ces concerts parfaits, où tu te sens appartenir à une grande famille du punk-rock, d'où tu sors heureux et avec plein d'idées de nouveaux tatouages (d'ailleurs... ça a fait plus que de me donner des idées...)

Bon, on repart quand? ♥

LA ROCHELLE'S NOT DEAD

vendredi 22 avril 2011

Il est souvent plus simple de vouloir ressembler à tout le monde que de se trouver soi même.

Je me suis souvent fait la remarque. Se fondre dans la masse est rassurant, on n'a pas à supporter les regards et remarques parfois pesants de ceux qui ne peuvent pas s'en empêcher. J'ai souvent agi de la sorte, par manque d'envie de justifier mes choix de vies, où même mes goûts. Par fatigue aussi, pour éviter les discussions interminables qui n'aboutissent à rien, si ce n'est à un goût amer qui reste dans la bouche.

Je ne sais pas si c'est l'âge, ou si c'est parce que j'écoute bien trop de punk rock, mais j'ai décidé de ne plus faire semblant de vouloir être ce que je ne serais jamais.
Je me boucherais les oreilles quand des remarques débiles sur le végétarisme surgiront au détour d'une conversation. Je tirerais la langue à ceux qui constateront que quand je serais vieille j'aurais plein de tatouages et que ce sera bizarre. Je lèverais les yeux au ciel quand j'entendrais que j'aurais dû partir vivre à Paris pour avoir une carrière épanouie.

Je ne veux pas jouer à la petite fille désobéissante, mais m'affirmer en tant que personne, être moi-même sans détours. Je suis heureuse. Je vis dans un petit paradis, entourée de gens que j'aime, je sais que je vais réussir à m'épanouir prochainement avec un boulot qui me plaira.
La vie est jolie, il est hors de question de s'encombrer des mauvaises pensées et autres regards obliques de ceux qui n'ont pas envie d'en profiter.

Je referme la parenthèse sur ma pomme, et je retourne à mes occupations, sous le soleil, mon amoureux jamais trop loin, avec mes envies de nouveaux tatouages et de glace italienne vanille-fraise, le tout bercé par des chansons sincères comme je les aime.

I DON'T GIVE A FUCK

mardi 19 avril 2011

Demain, à la même heure, je serais à La Rochelle, pour le concert de NOFX, un de mes fuckin' groupe préféré. On ne les a jamais vus en concert, dimanche c'est l'anniversaire de mon amoureux, il fait beau, je me dis que ce weekend a tout pour être parfait.

Mes nouvelles lunettes d'amour et moi-même vous souhaitons un weekend tout aussi cool ♥

I MOVED FROM MASSACHUSETTS 'CAUSE I COULDN'T BE CONTROLLED

vendredi 15 avril 2011

Cet article aurait pu s'intituler "Monomanie", ou encore "Obsession à tendance régressive", bref aujourd'hui il fallait que je vous parle de Bourrique.


Plus communément appelé Bourricot, et résidant dans la forêt des rêves bleus, ce petit âne est rentré dans ma vie en 2001, tout ça à cause d'une machine où tu mets un euro (misère c'était en francs à l'époque) et qui te donne un cadeau. C'était à Arcachon, lors d'un de ces longs weekends chez mon papa, et ma sœur et moi déambulions dans la ville, sans grand chose à faire. Mais avec un euro à perdre. Je me retrouvais donc avec une sorte de petit tampon Bourricot, qui ne me quitta plus. Et puis de fil en aiguille, je me suis retrouvée avec une collection frisant l'extrême. Des portes-clés porte bonheur aux peluches géantes, en passant par les pyjamas, il faut que j'avoue que Bourrique (oui c'est son petit nom) fait partie de ma vie. J'aime son petit côté seul au monde, j'aime sa couleur et son petit nœud rose, oui je l'aime vraiment. (je me demande si je vais pas rapidement regretter cet article)

Je n'aurais pas vraiment pensé (ou assumer de) vous en parler si je n'étais pas tombé sur cette adorable extrait du nouveau film de Winnie L'Ourson aujourd'hui...



Et je ne vous ai même pas parlé de ma collec' Hello Kitty.

LE MERCREDI C'EST PERMIS #15

mercredi 13 avril 2011

Je ne manque pas d'inspiration en ce moment, par contre je manque cruellement de temps.

J'ai (enfin) terminé mon petit boulot de crêpes, gaufres et autres churros. Il était temps pour moi de passer à autre chose, connaissant ma tendance légendaire à la stagnation. Aucun boulot n'est mauvais, mais je ne me sentais plus capable de faire quelque chose qui ne me plaisait plus et qui me déprimait franchement... Tant pis pour les sous en plus, et tant mieux pour la suite! Le lendemain de ma fin de gaufre, je commençais une petite mission pour les vacances d'avril à l'office de tourisme, et ça, ça me plaît! J'y avais déjà travaillé un mois en Septembre dernier, et je dois avouer que j'aimerais vraiment y rester plus longtemps... Je croise les doigts (et je me donne un grand coup de pied au c*l pour y arriver)

Les 10 derniers jours ont été dignes d'un joli mois de juillet, et j'ai un peu abandonné internet au profit des choses de la vraie vie que j'aime tant. Les fraises, les fin de journées à la plage qui deviennent des soirées (avec coucher de soleil et tout et tout), les barbecues (veggie pour moi hein) entre copains, les chats qui lézardent au soleil, les fêtes d'anniversaire sans fin, les salades à tous les repas, les petites jupes et même un (tout) petit peu de bronzage. Cet avant-goût d'été m'a définitivement tiré de ma torpeur hivernale, et je suis impatiente de vivre les mois qui arrivent!


Je m'en doutais un peu, mais je suis tombée follement amoureuse de mon Instax Mini. Les adorables pellicules Hello Kitty, Winnie et Mickey ont été liquidées en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, et je viens d'en commander des colorées et des stickers pour les photos.



Je conclurais ce blabla avec le site où vous allez le plus aimer perdre de temps cette semaine : CuteRoulette! Des animaux trop mignons à volonté! Des vidéos de chats qui partagent des pastèques ou de loris qui tiennent des parapluies (et je ne vous ai pas parlé du chien qui conduit un tracteur)! Mon paradis!

CLIC CLAC

lundi 11 avril 2011

Sur les tournages, on rencontre toujours des gens intéressants. Hier, j'ai donné un petit coup de main aux Dolly boys, et j'ai eu la chance de rencontrer l'adorable Rosette, que j'aurais bien aimé ramener avec moi!


Demain, je vous raconterais comment je suis super heureuse de terminer mon petit boulot vendredi, et comment l'été est arrivé sans que l'on s'en rende compte.
Mais en attendant, je vais me coucher, le sourire aux lèvres ♥

LE MERCREDI C'EST PERMIS #14

mercredi 6 avril 2011

Mon amour immodéré pour les douces matinées de dimanches, bercées par des chansons que j'aime tant, n'est pas récent. On peut même dire que c'est une tradition familiale, ce qui est un peu ironique car ce sont deux mots qui ne font pas vraiment bon ménage chez moi.
Mais j'ai ce souvenir ému, ces notes de musique qui m'ont suivi de l'enfance à l'adolescence. Il n'y avait pas un dimanche sans grasse matinée et alors que je me prélassais encore dans mon lit, ces mélodies intemporelles se faufilaient à travers la porte. Et tout allait bien.
Ma mère les écoutait enfant, puis les avait enregistrées d'une platine vinyle sur une cassette qui nous a accompagnés des années, et aujourd'hui j'ai toujours cette sensation bizarre quand j'écoute Cat Stevens, un mélange de nostalgie et de sérénité.




Je vous laisse avec la petite Louise rêveuse (aux joues de hamster), tandis que la grande (aux joues de hamster) va aller se préparer pour son dernier dimanche de petit boulot. Ça et Cat Stevens, oui je peux le dire, tout va bien.

MILES FROM NOWHERE

dimanche 3 avril 2011

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.