Rien de plus cool que la vie sur un tournage. Rencontres passionnantes et/ou surprenantes, Coca Light à volonté, nourriture delicious et gratuite. Comme une colo, mais en mieux. Dommage que ça se termine mercredi.

Lorsque je suis un peu triste, un peu ailleurs, je me réfugie souvent dans une librairie, à la recherche de quoi me vider la tête. Je tourne en rond, et là me saute aux yeux "La vie est ainsi c'est tout, brisée, et je suis folle de rêver d'autre chose." Woh. Exactement ce qu'il me fallait. Injustement traduit "Un bref instant de romantisme", ce recueil de nouvelles de Miranda July s'équilibre entre tendresse, chaos et dérision; j'aime. Maintenant je veux voir ses films.

La dernière fois que j'ai acheté du vernis à ongles noir, il devait coûter 1,20€ chez Claire's, je devais encore avoir mes dreads et écouter trop de bourrin. Cela remonte donc à environ 8 ans. Mais en ce moment, je cède facilement à toutes mes idées modesques. Et donc voilà.


J'avais beaucoup d'emo appréhension mais en fait je trouve ça super cool.

Ces phrases n'ont pas vraiment de points communs, mais bon c'est dimanche. On se laisse avec ma chanson préférée du moment.



Love.

Les plutoniens ont enlevé Wayne?

dimanche 27 septembre 2009


Parce que c'est vendredi.

A pirate's cat for me

vendredi 11 septembre 2009





10h, 14h, pas une minute de plus. Et plus je vais à Paris, plus je pense que je serais incapable d'y vivre. Tout est trop.
Seul regret, Bird On The Wire, qui n'était pas ouverte, mais dont la vitrine m'a mis l'eau à la bouche.

Paris Express.

mardi 8 septembre 2009

Les mois qui arrivent s'annoncent prometteurs.










Plus d'infos sur ce film




Et puis des histoires d'aliens, des sparkling vampires, du Disney 2D, et du Jim Carrey gay gay gay. Can't wait.

Tchi Ca...

dimanche 6 septembre 2009

Et oui, c'est la rentrée, c'est Septembre, l'été est fini, bla bla bla. Du vent.
Peut-être (sûrement) parce que c'est le premier septembre où les courses de la rentrée sont plus que facultatives.
Après toutes ces années de fac, un joli bac+5, des heures passées à côté à bosser, des envies d'ailleurs refoulées, je me retrouve en septembre 2009 avec une GROSSE appréhension de la suite. Parce que si c'est pour continuer à faire des stages (cools mais bon) pas rémunérés je vais finir par avoir des envies de meurtres. Comment je fais pour avancer? Pour voyager, passer mon permis, avoir un appart à peine plus grand? J'ai 24 ans, j'ai toujours bossé à côté de mes études, et là si ma famille ne m'aidait pas un peu, je pourrais même pas payer mon loyer. Et je ne parle même pas des frustrations en tout genre. FUCK.

Je reste optimiste pour mon karma, mais si ça continue...ça craint.

Fuck yeah

jeudi 3 septembre 2009

Latest Instagrams

© a pirate's life for me. Design by Fearne.